banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Cérémonie d’initiation en pays diola : Papa Gorgui Ndong magnifie le « boukoutt » de Djibabouya

27 Jui 2018
340 times
Cérémonie d’initiation en pays diola : Papa Gorgui Ndong magnifie le « boukoutt » de Djibabouya Photo d'archives

Le « boukoutt » ou initiation en pays diola a débuté à Djibabouya, chef-lieu de la commune rurale éponyme, en présence du ministre Papa Gorgui Ndong. Cette manifestation, dont la dernière édition est célébrée il y a 22 ans, permet de regrouper plusieurs individus dans le « bois sacré », ce passage obligé pour intégrer la communauté des adultes, c’est-à-dire la haute instance de décision dans la société traditionnelle.

Le ministre de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du volontariat, à la tête d’une forte délégation, a rehaussé de sa présence la cérémonie du « boukoutt » de Djibabouya, organisée 22 ans après la dernière édition. Reçu dans la pure tradition diola ponctuée de chants, danses et exhibitions de plusieurs facettes de la riche culture de la communauté, Papa Gorgui Ndong a été très sensible à cet accueil coloré. Le président du comité d’organisation, Souleymane Tamba, est largement revenu sur le sens du « boukoutt » qui réside dans le fait de préparer l’entrée harmonieuse de l’individu dans la communauté des adultes où il aura droit de parole et de prise de décision. Egalement, c’est là que l’on apprend à cultiver les bonnes relations qui doivent exister entre les membres d’une même communauté,  mais aussi entre celle-ci et les autres. Bref, on y apprend toutes les bonnes pratiques.

Cette éducation dans le « bois sacré » fait partie des objectifs du ministère de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du volontariat. Ce que Papa Gorgui Ndong a fait savoir en ces termes : « l’initiation, telle que pratiquée en milieu diola, constitue le soubassement d’une valeur réelle pour la formation de citoyens aptes à construire une nation de paix et de développement ». Dans le « boukoutt », l’esprit de la paix universelle se cultive. En un mot, celui-ci constitue un régulateur social en milieu  diola. Malgré le puissant vent du modernisme qui souffle, sa pratique est toujours en cours et garde toute son originalité.

Malamine KAMARA  

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.