banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Concours de sensibilisation sur la drogue : L’Ong Jamra prime 12 élèves-poètes de Dakar

29 Jui 2018
603 times

Dans le cadre de la Semaine nationale de lutte contre les stupéfiants, l’Ong Jamra a primé 12 élèves méritants ayant participé au concours national de poèmes de sensibilisation sur la drogue. La cérémonie de remise des prix a été précédée par une marche.

De jeunes écoliers, avec leurs pancartes, ont marché de l’immeuble Peytavin au ministère de l’Intérieur. A l’arrivée, ces élèves, accompagnés des membres de l’Ong Jamra, ont été reçus par le directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur. Après l’entrevue avec les autorités du ministère, les enfants, toujours avec leurs pancartes avec des slogans comme « Je ne touche pas à la drogue », « Mobilisons-nous pour une école à l’abri de la drogue », « Pour ma santé, non à la drogue », ont continué la marche jusqu’au Théâtre national Daniel Sorano où devait se dérouler la cérémonie de remise des distinctions.  Les récompenses sont allées à 12 élèves issus des écoles de Dakar. Les trois premiers de ce concours national de poèmes de sensibilisation sur la drogue sont Lat-Dior Ndiaye de l’école Cheikh Abdou Aziz Sy Dabakh de Guédiawaye, Ndèye Anta Seck du Cem Ousmane Socé Diop et Idrissa Sané du Cem Alioune Diop de Grand-Dakar. Pour la 30ème fois, l’Ong Jamra organise le concours national de poèmes de sensibilisation sur la drogue et le Vih/Sida. A travers ce concours, celle-ci veut sensibiliser les jeunes sur les méfaits de l’utilisation des stupéfiants. Cette drogue, selon le directeur exécutif de Sida services, est le premier produit de contrebande au niveau mondial. C’est pourquoi Daniel Sarr a indiqué qu’il est nuisible à nos économies et à notre jeunesse.

« Lutter contre la drogue, c’est protéger notre économie, notre jeunesse. Le rôle de l’Etat doit être de protéger notre jeunesse contre la drogue et tous les autres abus. Le seul combat qui vaille aujourd’hui est celui de la protection de nos enfants », a dit M. Sarr. Et la Semaine nationale de lutte contre la drogue est une occasion, pour les différents acteurs, de sensibiliser les jeunes sur la consommation des stupéfiants. Le représentant du Conseil national de lutte contre le Sida, Abdoulaye Ka, a rappelé que la consommation abusive de la drogue a des effets néfastes sur la santé physique et mentale de notre jeunesse. Ce qui fait que celle-ci n’est plus apte à travailler.

Cependant, M. Ka a informé que l’élimination du Vih/Sida à l’horizon 2030 nécessite une réponse globale en intégrant les consommateurs de drogues injectables. Ces derniers, a-t-il renseigné, constituent une cible prioritaire du Plan stratégique de lutte contre le Vih/Sida. Le directeur exécutif de l’Ong Jamra, Bamar Guèye, a invité l’ensemble des acteurs à s’approprier le Plan stratégique national de lutte contre les drogues. Après avoir magnifié les actions de l’Etat dans la lutte contre ce fléau, il a néanmoins interpellé les autorités ainsi que les partenaires techniques et financiers en leur demandant de mobiliser les moyens nécessaires pour la mise en œuvre de ce Plan stratégique.  Le directeur de Cabinet du ministre de l’Intérieur, Makhtar Dop, a réitéré l’engagement de l’Etat et du Comité interministériel de lutte contre les drogues  à toujours soutenir les actions de Jamra.

Aliou Ngamby NDIAYE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.