banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Atteinte de l’Odd faim zéro à l’horizon 2030 : Le Pam pour l’autonomisation des femmes

30 Jui 2018
593 times

Le Programme alimentaire mondial (Pam) préconise l’autonomisation des femmes pour l’atteinte de l’Objectif de développement durable (Odd) 2, qui consiste à arriver à une faim zéro à l’horizon 2030.

La directrice adjointe pour la région Afrique de l’Ouest Onu-Femmes, Mme Oulimata Sarr, est d’avis que les Objectifs de développement durable (Odd) ne peuvent être atteints à l’horizon 2030 sans l’implication des femmes. Intervenant, hier, à l’occasion d’une conférence organisée par le Programme alimentaire mondial (Pam) sur le « genre, les marchés et les données », Mme Sarr milite en faveur de l’autonomisation économique des femmes pour atteindre les Odd. Les femmes, si elles sont autonomes, peuvent nourrir toute la famille grâce à la production et à la commercialisation des produits. Cependant, pour aider cette couche vulnérable, il est nécessaire de les appuyer dans le domaine de l’agriculture. Les femmes ont besoin d’avoir accès à la terre, aux semences de qualité, aux engrais, aux financements, aux infrastructures et aux marchés. Tous ces facteurs réunis peuvent les aider à développer une agriculture résiliente aux changements climatiques. « Si on aide les femmes à avoir des terres, des financements et à trouver des marchés, l’atteinte de l’Odd 5, qui parle d’égalité des genres et de l’autonomisation des femmes, est largement à notre portée », a souligné Mme Sarr. Le renforcement de la prise de décision et de résilience des femmes pourra aider, à son avis, à l’atteinte de l’Odd, 2 qui consiste à arriver à une faim zéro à l’horizon 2030. « L’égalité entre les sexes est le reflet d’une économie intelligente, mais pour la concevoir, nous devons comprendre les obstacles qui nous empêchent de l’atteindre », a déclaré Abdou Dieng, directeur régional du Pam pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Ces obstacles, renseigne-t-il, sont, entre autres, l’accès aux terres et la sécurité foncière des femmes, l’accès aux activités à valeur ajoutée et aux marchés. En Afrique, certaines lois coutumières empêchent les femmes d’hériter de la terre de leurs parents ou de leurs maris. Pourtant, dans la région du Sahel, les femmes représentent 75% de la main-d’œuvre agricole. Malheureusement, elles gagnent 19% de moins que les hommes. Elles sont moins productives car n’ayant pas accès aux facteurs de production. Selon les données du Pam, la discrimination à l’égard des femmes concernant l’accès au foncier et aux intrants entraînent des pertes de 120 milliards de dollars par an en Afrique de l’Ouest. C’est pourquoi, à l’occasion de cette conférence, les acteurs du secteur humanitaire, du développement, les chercheurs ont réfléchi sur comment mettre en place des politiques et programmes en faveur des hommes, des femmes, des garçons et des filles qui ont un fort potentiel pour la sécurité alimentaire. D’ailleurs, pour aider ces femmes à avoir accès aux marchés, le Pam invite les différents acteurs à investir massivement dans l’innovation. Toutefois, O. Sarr rappelle qu’il y a nécessité d’avoir une approche intégrée et de s’attaquer rapidement aux lois et normes qui entravent l’autonomisation des femmes.

Aliou Ngamby NDIAYE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.