banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Festival des clubs Eden : L’enfant au cœur des programmes de développement

30 Jui 2018
590 times

Dans le cadre de la 28ème édition de la Journée de l’enfant africain (Jea), l’Ong Education et développement de l’enfant (Eden) a organisé la 16ème édition du festival des clubs d’éducation aux droits de l’enfant (clubs Eden), qui a planché sur le thème « Aucun enfant laissé pour compte pour le développement de l’Afrique ».

Comme chaque année, le festival des clubs Eden, marquant la clôture de leurs activités scolaires, coïncide avec la célébration de la Journée de l’enfant africain (Jea). Le thème de cette année s’appuie sur l’élan créé par celui de la Jea de l’année 2017 intitulé « L’agenda 2030 pour le développement durable des enfants en Afrique : accélérer la protection, l’autonomisation et l’égalité des chances ». Ainsi, le thème de cette année met-il l’accent sur la nécessité d’intégrer les droits de l’enfant dans tous les programmes de développement (agenda 2030) mis en œuvre par les Etats membres.

Chargé de programmes à Eden, Massamba Mbaye a rappelé qu’au Sénégal, les pouvoirs publics se sont dotés, en 2014, d’un document de politique  économique et sociale dénommé Plan Sénégal émergent (Pse) qui vise l’émergence à l’horizon 2035. Il a précisé que ce  référentiel accorde une place importante à l’amélioration des conditions d’existence des groupes vulnérables (dont les enfants) dans un contexte mondial marqué par une crise socioéconomique qui exerce un impact négatif sur leur bien-être. « Forts de toutes ces considérations, les acteurs œuvrant en faveur de l’enfance mettent à profit la célébration de la Jea pour susciter le dialogue entre les différents intervenants du secteur pour accélérer la protection, l’autonomisation et l’égalité de leurs chances au Sénégal  d’ici à 2030», a-t-il déclaré.

Le festival des clubs Eden est l’occasion pour les enfants de présenter toutes leurs réalisations dans le domaine de la promotion de leurs droits à la déclaration à l’état civil, l’accès à une éducation de qualité inclusive et équitable, la protection contre les violences, abus et négligences à travers des sketchs, poèmes, expositions, chorégraphies, etc. Bref, ils ont interpellé les autorités, sensibilisé les communautés ainsi que leurs camarades sur les objectifs de développement durables. Leur engagement vise à donner aux individus les moyens de vivre une vie saine en promouvant le bien-être de tous les âges, en veillant à ce que tous puissent suivre une éducation de qualité dans des conditions d’équité, en développant les opportunités d’apprentissage tout au long de la vie, en réalisant l’égalité des sexes et en autonomisant  toutes les femmes et les filles.

Abdou DIOP

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.