banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Réfection du petit séminaire de Ngasobil : Lancement d’une opération de collecte de fonds

03 Juil 2018
684 times

Le Petit séminaire de Ngasobil, dans le département de Mbour, a besoin de fonds pour la réfection de ses bâtiments et la construction d’un mur de clôture, pour mieux protéger la faune. A l’initiative de l’archevêque de Dakar, Mgr Benjamin Ndiaye, une randonnée pédestre a été organisée dans la capitale sénégalaise pour la collecte de cet argent devant aller à la réalisation de ces chantiers.  

Les anciens pensionnaires  du Petit séminaire de Ngasobil, avec à leur tête le cardinal Théodore Adrien Sarr et l’archevêque de Dakar, Mgr Benjamin Ndiaye, ont bravé les rues de la capitale, samedi dernier, pour une randonnée pédestre. Ils étaient soutenus par trois ministres de la République : Serigne Mbaye Thiam (Education nationale), Augustin Tine (Forces armées)  et Mme Aïssatou Sophie Gladima (Mines et Géologie). Le but de la marche est de collecter des fonds pour la construction du mur de clôture du Petit séminaire de Ngasobil et la réfection des bâtiments de ce sanctuaire de formation de futurs prêtres. A la fin de la randonnée pédestre, Mgr Benjamin Ndiaye a invité les chrétiens et les bonnes volontés à aider  Ngasobil à préserver  son poumon vert et ses infrastructures. Selon lui, cette marche doit aussi marquer une nouvelle manière des anciens de vivre leur histoire. « En effet, au rythme de la succession des générations, nous nous considérons comme des héritiers de Ngasobil. Et en voulant mieux prendre conscience de notre mission d’aujourd’hui, il faut faire fructifier l’héritage de Ngasobil et maintenir le flambeau, comme le stipule le thème de cette première édition de la randonnée pédestre », a indiqué l’archevêque de Dakar, un ancien séminariste qui est passé à Ngasobil. « Comme héritiers de Ngasobil, nous devons contribuer à maintenir et à protéger son patrimoine matériel, intellectuel et spirituel que nous ont légué nos anciens », a souligné l’autorité diocésaine qui a ajouté que « les anciens ont le devoir de faire fructifier ce patrimoine pour que les générations à venir puissent en bénéficier puisque  Ngasobil est une école de la vie ». Mgr Benjamin Ndiaye a rappelé que de nombreux  cadres chrétiens, laïcs, prêtres et personnes consacrées ont été formatés dans cette école. Ceux-ci contribuent, aujourd’hui, au développement de l’église locale et de l’Etat. Toutes ces personnalités sont invitées par Dominique Mendy, porte-parole du jour, à mettre la main à poche pour soutenir cette institution de formation.  

Le ministre des Forces armées, Augustin Tine, ancien pensionnaire de Ngasobil, a promis de s’investir personnellement pour satisfaire les responsables actuels de cet établissement. Il n’a pas oublié les moments passés dans l’établissement. « J’aurais souhaité, pour sa postérité, que le Petit séminaire de Ngasobil soit maintenu. En tant qu’ancien séminariste, je vais m’investir pour que cela soit réalisé », a-t-il promis. La ministre des Mines et de la Géologie, Mme Aïssatou Sophie Gladima, a rendu hommage à l’archevêque de Dakar qui a initié la marche.  Elle a rappelé que le Petit séminaire de Ngasobil est un grenier de formation de futurs prêtres et d’éminents cadres sénégalais.

Eugène KALY

 

Last modified on mardi, 03 juillet 2018 10:59
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.