banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Magal de Serigne Abdoul Ahad Mbacké : Hommage au troisième Khalife de Bamba

06 Juil 2018
846 times

Serigne Abdoul Ahad Mbacké, troisième Khalife général de la communauté mouride, a marqué de son empreinte la ville sainte de Touba. Ses nombreuses réalisations lui ont valu le surnom de « bâtisseur ». La mouridiya lui rendra hommage demain, à l’occasion du magal qui lui est dédié.

La communauté mouride célèbre, demain, le troisième khalife général des mourides. Pendant plusieurs semaines, toutes les franges de celle-ci étaient à pied d’œuvre pour donner un cachet particulier à l’événement. Des centaines de pèlerins, venant de tous les coins du pays, vont faire le déplacement pour rendre hommage à Serigne Abdoul Ahad Mbacké (1914-1989), dont le magistère de 21 ans (1968-1989) a été marqué par de nombreuses réalisations qui ont considérablement transformé le visage architectural de Touba et contribué au rayonnement et à la modernisation de la cité religieuse.

Dépositaire du legs de Serigne Touba, il a, pendant son khalifat, laissé des empreintes indélébiles dans la conscience collective des Sénégalais. Troisième khalife général des mourides, Serigne Abdoul Ahad Mbacké s’est investi, tout au long de son magistère, à la propagation du message de Cheikh Ahmadou Bamba et à la modernisation de Touba. Aussi, a-t-il, durant son khalifat de 21 ans, rehaussé la personnalité du « talibé » mouride et forcé le respect, en appliquant dans toute sa rigueur les enseignements de son ascendant Khadimou Rassoul. Le « véridique » était un des nombreux jolis noms qu’on lui donnait puisqu’il appelait toujours à la droiture et au respect des recommandations de Serigne Touba. On l’appelait aussi le « bâtisseur » car il a doté la cité religieuse de plusieurs infrastructures.

En effet, Touba lui doit la résidence Khadimou Rassoul, l’élargissement de la Grande Mosquée, la réfection d’édifices comme Aïnou Rahmati, le marché « Occass », l’autoroute, la construction de l’université islamique, la réalisation de la bibliothèque Khadim Rassoul à l’intérieur de laquelle se trouve son mausolée, et la brigade spéciale de la gendarmerie pour faire régner l’ordre. Bref, Serigne Abdoul Ahad Mbacké a légué à la postérité une voie tout tracée, une cité religieuse organisée et des mourides fiers du legs de Serigne Touba. Des récitals du Coran, des conférences sur sa vie et son œuvre et une cérémonie officielle vont marquer le magal 2018 de Serigne Abdoul Ahad Mbacké.

Mamadou DIEYE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.