banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Modernisation de la justice : Un ambitieux projet de dématérialisation des procédures lancé

07 Juil 2018
680 times

Le Garde des Sceaux, ministre de la Justice a réceptionné, hier, un important lot d’équipements de la coopération française. Le but de ces outils, destinés aux bureaux d’accueil et d’orientation (Baoj) des différents palais de justice, est de faciliter la dématérialisation des procédures.

L’accueil constitue un indicateur important de l’appréciation de la qualité du service public, en général, et celui de la justice, en particulier. C’est dans ce sens que le gouvernement du Sénégal a reçu, hier, de la coopération française, un important lot d’équipements destinés aux bureaux d’accueil et d’orientation (Baoj) des différents palais de justice. Acquis dans le cadre du Projet de modernisation de la justice sénégalaise (Mojusen), ce matériel comprend des ordinateurs, une imprimante et du mobilier de bureau. Selon le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, le Pr. Ismaila Madior Fall, ces bureaux d’accueil du justiciable informent et orientent les usagers, mais surtout leur permettent de lutter contre une certaine forme d’intermédiation préjudiciable à l’image et à la crédibilité de l’institution judicaire. « Aujourd’hui, le secteur de la justice est de plus en plus orienté vers la dématérialisation », a déclaré le Pr. Fall, qui a magnifié la coopération entre le Sénégal et la France. Selon lui, ce précieux matériel contribuera à améliorer les conditions de travail des agents de ce service, ce qui va impacter sur la qualité des prestations délivrées aux usagers.

Un dispositif efficace
Aussi, a-t-il indiqué que le déploiement de l’outil informatique permettra d’accélérer la délivrance des informations, tout en les rendant plus fiables. « Avec le dispositif informatique qui sera mis en place, l’agent d’accueil pourra indiquer à l’usager la salle d’audience, le bureau où il est convoqué, mais surtout les pièces à fournir ainsi que le coût des actes et savoir si son affaire a été jugée ou pas », a expliqué le ministre. Pour sa part, le directeur de la Justice de proximité et de la Promotion de l’accès au droit, Mademba Guèye, a relevé l’importance des bureaux d’accueil et d’orientation. Ils facilitent, d’après lui, l’accès au service public de la justice aux usagers des palais de justice sur le territoire national. Il a précisé que toutes les informations relatives aux types d’audiences seront stockées dans les machines pour permettre aux agents d’indiquer, avec précision et rapidité, la salle ou encore les informations sur la délivrance des documents comme les certificats de nationalité, les casiers judiciaires, etc. Pour l’ambassadeur de la France à Dakar, Christophe Bigot, la modernisation de la justice est indispensable dans une société. « C’est tout le sens du Projet de modernisation de la justice qui est modeste en termes d’incidence financière, mais dont l’impact sera important pour la juridiction », a souligné le diplomate français.

Tata SANE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.