banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Lutte contre les médicaments de la rue à Tambacounda : Plus de 50 kg saisis et 15 individus interpellés

07 Juil 2018
435 times
Photo d'archives Photo d'archives

Lors d’une opération combinée, dénommée Iera 2, qui a regroupé l’ensemble des forces de sécurité et de défense ainsi que le service du commerce, la région médicale ainsi que la pharmacie d’approvisionnement de Tambacounda, sous la coordination du gouverneur, plus de 50 kg de faux médicaments  ont été saisis. Plus de 15 individus (hommes et femmes) ont été également interpellés.

Une opération menée de main de maître, durant toute la journée du 5 juillet dernier, dans les différents marchés, gares routières... Selon le commissaire de police, Yaya Tamba, l’opération entre dans le cadre de la protection de la santé publique et de la sécurité des populations. « C’est une véritable opération coup de poing », dénommée Iera 2, qui a permis de mettre hors circuit des médicaments bien connus : tétracycline, paracétamol, ocytétracyline, antibiotique, antalgique, entre autres. Il y a des pommades pour la dépigmentation. Le commissaire divisionnaire a précisé que 15 individus (hommes et femmes) ont été également interpellés et seront présentés au procureur de la République.  Car, a-t-il poursuivi, les médicaments doivent être vendus dans des officines et non dans la rue. C’est pourquoi l’équipe pluridisciplinaire citée a parcouru la commune pour débusquer les malfaiteurs.

Au Sénégal, la proportion exacte de personnes s’approvisionnant dans ce commerce n’est pas bien connue. Mais, une partie de la population a recours aux produits de la rue obtenus à vil prix, souligne-t-on. Avec tous les dangers que ceux-ci peuvent engendrer : de l’insuffisance rénale à la mort en passant par les maladies chroniques et les échecs thérapeutiques. Le marché illicite des médicaments a pignon sur rue au Sénégal. C’est pour mettre fin à une telle pratique que les autorités ont décidé d’organiser régulièrement ce genre d’opérations.

P. D. SIDIBE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.