Print this page

Nouveau poste de gendarmerie : Une vieille doléance de Sébikotane satisfaite

13 Juil 2018
1294 times
Nouveau poste de gendarmerie : Une vieille doléance de Sébikotane satisfaite Photo d'archives

Dans sa politique de maillage du territoire national, la gendarmerie nationale vient d’ouvrir un nouveau poste dans la commune de Sébikotane, répondant ainsi à une vieille doléance de la population.

La gendarmerie nationale a ouvert un nouveau poste dans la commune de Sébikotane. La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence du patron de ladite institution militaire, le général de corps d’armée Meissa Niang, du maire Abdoulaye Lô et de plusieurs officiers. Pour le général Niang, ce nouveau poste de la gendarmerie va réduire les délais d’intervention des hommes en bleu et renforcer la sécurité dans le département de Rufisque. « Nous sommes résolument engagés dans une posture de sécurité  pour répondre aux attentes des populations », a-t-il assuré. Pour remplir ses missions régaliennes, la gendarmerie doit travailler au plus près des populations. Et la mise en place de ce poste de gendarmerie participe pleinement à cette démarche.

« Durant les trois prochaines semaines, nous serons à l’intérieur du pays pour une série d’inaugurations », a informé le général Niang. Selon le haut commandant de la gendarmerie, cette nouvelle infrastructure se justifie à l’échelle de l’importance démographique de la commune de Sébikotane  et à sa position géographique très centrale. Pour lui, cette présence de la gendarmerie est donc « rassurante et dissuasive » et va contribuer à rapprocher la gendarmerie des populations. « Le poste contribuera à la protection des personnes et des biens qui demeure une préoccupation des autorités. La promotion d’une gendarmerie humaine se fera à travers l’amélioration  de la qualité des rapports avec les autorités et le publique », a ajouté le général Niang.

Pour le maire de Sébikotane, Abdoulaye Lô, l’érection de ce poste de gendarmerie est « une vielle doléance » des populations. D’autant plus qu’avec l’accroissement de la commune, plusieurs cas de grand banditisme avaient été signalés en plus de l’insécurité née de la proximité avec la route nationale. « Avec la présence des gendarmes, les habitants de Sébikotane vont se sentir plus en sécurité. Nous sommes entre 27.000 à 32.000 habitants maintenant. Ce poste de gendarmerie va certainement  étouffer le banditisme naissant», a dit le maire dont l’institution a contribué à hauteur de 90% pour l’érection de ce poste. Aussi a-t-il annoncé que le conseil municipal, dans le souci de résoudre le problème sécuritaire de Sébikotane, a déjà octroyé un espace à la Brigade nationale des sapeurs-pompiers.

Maguette NDONG

Rate this item
(0 votes)