Print this page

Education des enfants : Promouvoir le jeu pour stimuler leur créativité

15 Juil 2018
1411 times

Miser sur des approches ludiques pour stimuler le sens de la créativité des enfants. C’est tout le sens de la campagne « jouer est essentiel » lancée avant-hier par l’association sénégalaise ImagiNation Afrika qui a installé des antennes dans les régions de Tambacounda et de Kolda.

L’association sénégalaise ImagiNation Afrika, qui œuvre pour le développement des enfants à travers le jeu, invite les acteurs du système éducatif sénégalais, les parents et les institutions locales à davantage valoriser le jeu pour contribuer au rayonnement des enfants et développer leurs compétences dans la lecture, les mathématiques et les sciences. Une approche qui aidera également à former des leaders du 21ème siècle. Pour Karima Grant, la présidente de la structure qui a été créée en 2011, il est prévu, à travers cette campagne de deux mois, de dérouler des activités stimulantes et créatives dans l’optique d’encourager les différents acteurs à s’adapter à cette nouvelle tendance.

Cette sénégalaise d’origine a d’ailleurs profité de la cérémonie de lancement, à leur siège à Keur ImagiNation, un centre d’apprentissage et d’innovation présenté comme le premier espace de ce type dédié à l’apprentissage par le jeu en Afrique de l’Ouest, pour faire des démonstrations et convaincre de la pertinence d’une telle démarche. Le jeu, à travers ses nombreuses caractéristiques valorisées dans le système traditionnel africain, permet, selon ses explications, de préparer les enfants à acquérir les compétences du 21ème siècle telles que la résolution des problèmes, la réflexion critique, la créativité et la sociabilité.

Elle cite, à cet effet, « Wouré », « Langa buri », « kotti kotioi », qui rappellent la longue tradition de jeu au Sénégal et qui permettent également aux enfants d’entretenir leurs corps, d’acquérir la maîtrise de soi et des compétences nécessaires pour l’émergence de l’Afrique ».

L’association ImagiNation Africa entend ainsi œuvrer dans la promotion d’espaces de jeux publics pour tous les enfants et la mise en place d’un écosystème qui fait plus de place au jeu dans le développement de l’apprenant.

Dans le cadre de cette campagne, il est également prévu de mener une campagne de bus, de créer des espaces de jeu et d’organiser des sessions de formation pour les parents ainsi que de nombreuses autres activités. Les facilitateurs d’ImagiNation Afrika donnent des solutions pratiques au moment où ce sont les théories qui dominent dans la plupart des écoles.

Pour la présidente d’ImagiNation Afrika, en dehors du fait que le jeu est une source de motivation pour les enfants, des études menées au niveau mondial ont montré que grâce à des jeux imaginatifs, les enfants deviennent plus créatifs, réussissent mieux à l'école et développent une approche d'apprentissage par la résolution de problèmes.

Mieux, ajoute-t-elle, « les chercheurs ont démontré que 88% des enfants d'âge préscolaire jouant avec des blocs ont assimilé des compétences en mathématiques telles que la comparaison des tailles et le comptage ».

Matel BOCOUM

Rate this item
(0 votes)