banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Fatick : La commune trace les axes de son essor

04 Jan 2016
1861 times

Les acquis majeurs de la gestion 2015 et les perspectives pour 2016 ont été présentés lors de la séance d’orientation budgétaire de la commune de Fatick tenue, mercredi dernier, à la mairie. Les travaux ont été présidés par le premier adjoint au maire, Mme Aïda Diouf.

Lors de cette rencontre, le président de la commission des finances a rappelé que le débat s’est inspiré du Plan d’investissement communal (Pic) de 2013-2018. Selon Mamadou Kane dit Blaise, l’amélioration de performance de l’équipe municipale et de l’accès aux services sociaux de base, la promotion de l’économie urbaine et l’assainissement et l’aménagement urbain constituent les axes stratégiques de ce Pic. Dans le domaine de la santé et de l’action sociale, il a rappelé que la réalisation d’un poste de santé à la cité des émetteurs, en partenariat avec l’Ong Radi, et le renforcement du matériel médical grâce à la coopération décentralisée sont des acquis certains de la gestion 2015.
Selon lui, dans le budget de 2016, il est prévu la subvention des Ocb agréées dans la lutte contre le Sida, la prise en charge, dans le cadre de la Couverture maladie universelle (Cmu), de l’adhésion d’au moins 220 enfants à la mutuelle de santé (soit 20 enfants par quartier) pour un coût de 700.000 FCfa. Dans le volet de la jeunesse, il a noté des acquis certains, notamment la construction en cours d’un centre des métiers dans le cadre du Fed d’un coût de 63 millions de FCfa dont l’ouverture est prévue en 2016, la création d’un centre de formation de l’Anpej. Selon lui, des perspectives de création d’emplois sont à espérer avec les nombreux projets de l’Etat à réaliser dans la commune en 2016 par l’Onas, la Sones, le ministère de la pêche…  Pour le sport, a-t-il rappelé, en 2015, la commune a mené un certain nombre d’actions, notamment la réhabilitation de l’arène municipale en partenariat avec le Fecl pour un coût de 72 millions de FCfa et qui sera fonctionnelle en 2016, la réalisation, avec le concours de l’Etat, d’un parcours sportif sur la corniche pour un montant de 50 millions de FCfa.
Pour l’éducation, l’alphabétisation et la formation professionnelle, il y a un certain d’actions comme la construction d’une quinzaine de salles de classe, la dotation suffisante en fournitures scolaires et bureaux, l’organisation d’une journée de l’excellence et la construction d’un centre des métiers. Dans le cadre du budget de 2016, la commune a décidé de prendre en charge l’équipement en tables-bancs des 15 salles de classe construites par l’Agetip, la réhabilitation des anciennes écoles comme Amadou Daly Faye et Salif Bâ, l’augmentation de la subvention à l’association des parents d’élèves de la commune pour la prise en charge des factures d’eau et d’électricité des écoles et la création des classes d’alphabétisation.

Poursuite des efforts
En matière de culture, la commune de Fatick, durant 2016, a commune activités phares, les préparatifs du centenaire de la ville de Fatick avec la mise en place d’un comité de pilotage fonctionnel et l’organisation, au courant du premier semestre de 2016, un pré-symposium sur le centenaire, la création d’une bibliothèque communale fonctionnelle…
Concernant l’éclairage public, selon le président de la commission des finances, les efforts en matière d’extension du réseau électrique seront poursuivis. Mettant l’accent sur les grands travaux en cours financés par l’Etat, il a rappelé qu’avec l’Onas, on note la construction de deux stations de pompage, d’une station de traitement des boues de vidange et de trois zones tampons de stockage des eaux de pluie. Pour la Sones, il y a la construction d’une unité de défluorisation de l’eau courante. S’agissant de la pêche, il y a la construction d’un complexe frigorifique avec deux chambres froides d’une capacité de 30 tonnes pour la congélation, le stockage du poisson, de la viande, des fruits et légumes et de la glace, d’une fabrique de glace d’une capacité de 6 tonnes/jour. La commune de Fatick accorde également une attention particulière aux autres volets comme l’urbanisme et habitat, l’environnement et de l’artisanat.

Oumar Ngatty BA


Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.