banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Conseil départemental de sédhiou : Le nouveau budget revu à la hausse

07 Jan 2016
1662 times

Le Conseil départemental de Sédhiou, en présence de son président, le député Boubacar Biaye, a voté le projet de budget 2016. Pour la partie des recettes, le budget s’élève à 378.256.987 FCfa, contre 135 millions de FCfa l’année dernière.

Les recettes sont essentiellement composées du fonds de dotation et du fonds de concours. Pour le fonctionnement, les recettes prévues s’élèvent à 236.552.806  FCfa, alors que celles dites d’investissement se chiffrent à 141.704.181 FCfa. Les dépenses prévues dans le fonctionnement concernent une dizaine de chapitres et le montant alloué à chaque chapitre a été analysé par les conseillers qui ont demandé la révision de certains montants. C’est le cas du chapitre éclairage public. Les conseillers qui soutiennent cette thèse ont un argument de taille, d’autant qu’une bonne partie de la commune de Sédhiou, surtout les quartiers non structurés, sont dans les ténèbres.
L’éducation, la jeunesse, le sport et la culture bénéficient d’une intéressante enveloppe. Aussi dans le domaine de l’éducation envisage-t-on de poursuivre la lutte contre les abris provisoires, la clôture et l’électrification des écoles. Toujours pour l’éducation, l’excellence sera fêtée chaque année pour galvaniser les élèves qui n’ont pas de prix. Pour le sport, le vœu du président est d’avoir une équipe fanion en ligue professionnelle comme le Casa Sport pour vendre la destination Sédhiou. Le président de l’ODCAV de Sédhiou a demandé une subvention conséquente avant de suggérer la création d’une commission qui va procéder à la répartition de la subvention que le conseil départemental destine chaque année aux différentes structures sportives. Certains conseillers ont souhaité que soit revue à la hausse les montants alloués à la rubrique santé, hygiène, actions sociales. Dix-neuf millions de FCfa sont prévus pour une meilleure prise en charge des malades et une augmentation des actions sociales dans ce département, l’un des plus pauvres du pays. Le président a décidé de confier l’analyse des suggestions faites à une commission ad hoc.
Quelque six chapitres sont consacrés aux dépenses d’investissements. Les équipements administratifs se taillent presque la part du lion. Plus de 24 millions de nos francs seront alloués à l’institution qui vient de démarrer. « L’enveloppe destinée à la santé, à l’hygiène et à l’action sociale dans cette rubrique doit être revue à la hausse. Cette enveloppe est insuffisante », estiment certains conseillers qui n’ont pas manqué de dire les raisons pour lesquelles ce montant doit être augmenté.
Une assurance leur a été donnée. D’autres actions sont prévues pour la santé qui n’a pas de prix. Département polymorphe, la mobilité n’est donc pas facile dans la localité. C’est pourquoi il est prévu l’achat d’un véhicule et des motos. Avant l’examen du projet de budget, il a été fait l’état d’exécution du précédent budget et le taux de réalisation plus de 90%  a été jugé satisfaisant.

Malamine KAMARA


Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.