banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Youssou Badji, coordonnateur du Ppdc : « Je pense que le bitumage de cette route s’impose »

20 Déc 2017
668 times

Le coordonnateur du Ppdc, Youssouph Badji, a récemment visité la route Kolda-Pata, après la réhabilitation de celle-ci. Satisfait de la qualité des travaux, il revient sur l’importance de cette voie de communication. 

Monsieur le coordonnateur du Projet Pôle de développement de la Casamance, vous venez de visiter la route Kolda-Pata, après sa réhabilitation. Pouvez-vous nous faire part de votre appréciation ?
 L’axe est extrêmement important surtout pour les populations de Médina Yoro Foulah. Ce département est aujourd’hui le premier bassin arachidier du Sénégal. C’est une route qui traverse les départements de Médina Yoro Foulah et de Kolda et relie la Gambie et Kolda ; donc donne un accès à Diaobé qui est un marché international.

« C’est quand même difficile à accepter que le Sénégal investisse beaucoup d’argent dans la filière arachidière et que cette arachide se retrouve en Gambie. Donc, du côté du Sénégal, on doit faire des efforts pour que notre production vienne nourrir nos populations. Et de ce point de vue, « Pata-Kolda » est un axe qui va beaucoup renforcer la sécurité alimentaire des populations. Dans la mesure où il permet aux agriculteurs de mieux vendre leurs productions et aux commerçants de bien approvisionner les boutiques à des prix intéressants pour les populations. Ce sont là des impacts extrêmement importants. La réhabilitation de cette route a également amélioré l’accès des populations aux soins sanitaires et l’approvisionnement des postes de santé et pharmacies, etc.

Que pensez-vous du bitumage de l’axe Ndorna-Médina Yoro Foulah que les populations ont vivement souhaité ? 
Kolda-Pata est vraiment un axe stratégique important qui permet aux gens, en une heure d’horloge maximum, de pouvoir traverser et rentrer dans le Sine Saloum. J’estime que cette route a un impact économique extrêmement important. Et si l’on arrive à la bitumer, je pense qu’elle peut changer complètement le développement futur de la région de Kolda. De ce fait, celle-ci peut accueillir beaucoup d’investissements. Egalement les communes qui sont le long de la route comme Ndorna et Pata peuvent rapidement recevoir des investissements surtout des Sénégalais qui sont expatriés et qui ont envie  de faire parfois des choses dans leur pays.

 Au vu de l’importance de la production agricole et de l’impact que cela peut avoir sur les échanges entre le Sénégal, la Gambie, la Guinée-Bissau et la République Guinée, il mérite nécessairement qu’on le bitume . Compte tenu du trafic qui y est très intense, si l’on ne bitume pas rapidement cet axe, au bout de cinq hivernages, on risque de le perdre et de retomber dans les travers anciens.

Propos recueillis
par Moussa SADIO

Last modified on mercredi, 20 décembre 2017 14:25
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.