banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Litige marché Bou Bess : Le maire de Wakhinane Nimzatt appelle au calme

28 Déc 2017
1157 times

En transformant son véhicule en bureau de travail, Racine Talla était présent jusqu’à 23 heures au commissariat central de Guédiawaye mardi dernier pour soutenir six élus municipaux de Wakhinane Nimzatt arrêtés plus tôt dans la journée par la police.

Les traits tirés, la voix trahissant une fatigue d’une longue et éprouvante journée de négociations et d’entretiens, Racine Talla, maire de la commune d’arrondissement de Wakhinane Nimzatt, laisse entrevoir quelques signaux positifs. « Ils vont être libérés. Ce ne sont pas des voyous mais des élus municipaux. Il y a parmi eux premier adjoint au maire, Tahir Konaté, le 3ème maire adjoint qui n’est autre que Madou Mamoune Ngome, le Dg des Télécommunications ». 

Ils manifestaient pour marquer leur opposition à la collecte de taxes des agents de Djiddah Thiaroye Kao sur le territoire communal de Wakhinane Nimzatt. A la suite des échauffourées de mardi, les préfets de Pikine et de Guédiawaye ont suspendu la collecte des taxes pour permettre à l’Agence nationale de l’aménagement du territoire de procéder à de nouvelles délimitations communales.

« D’ici là, j’appelle au calme et à la sérénité », clame Racine Talla. Mais la conviction de Racine Talla est déjà faite : « Le marché de Bou Bess appartient à Wakhinane Nimzatt historiquement. C’est une question affective, économique (les recettes du marché sont estimées au bas mot à 50 millions de francs Cfa) et même politique. Les vendeurs viennent de Wakhinane Nimzatt ». Dans cette histoire, le maire de Wakhinane Nimzatt pointe un paradoxe. « Ce marché est antérieur à la création de Djiddah Thiaroye Kao. Il existe à la suite des conditions posées par les déguerpis (de Dakar en banlieue dans les années 70). Pour venir à Guédiawaye, ils demandaient une école, un dispensaire et un marché ». Contacté, Cheikh Dieng, maire de Djiddah Thiaroye Kao, n’a pas souhaité s’exprimer pour le moment.                     

Moussa DIOP

Last modified on jeudi, 28 décembre 2017 10:07
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.