banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Centenaire de la commune : Les Fatickois revisitent leur histoire

30 Déc 2017
1276 times

Fatick : C’est hier en fin de matinée que les activités du centenaire de la commune de Fatick ont été lancées. 1917-2017, un siècle déjà, célébrer un tel événement en vaut bien la chandelle, comme l’ont exprimé les différents orateurs à la cérémonie qui a eu lieu à la place mythique « Aux berges du Sine ». Une occasion de revisiter l’histoire de cette ancienne escale.

Les personnalités présentes aux côtés du ministre des Sports, Matar Ba, par ailleurs maire de la ville, dont ses collègues Abdou Latif Coulibaly (culture) et Mbagnick Ndiaye (intégration africaine), ont vécu d’intenses moments de ferveur artistique et folklorique au son des « Djoungs-Djoungs » (tam-tam) et autres instruments de musique sérère. Le ministre des Sports et maire de Fatick, Matar Ba, est revenu sur quelques étapes qui ont marqué cette ville ancienne escale érigée en commune un certain 31 décembre 1917 par le gouverneur général de l’Afrique occidentale française (Aof) de l’époque, Van Vollenhoven. Et, selon Matar Ba, « de commune mixte au départ, Fatick fut érigée en commune de moyen exercice en 1957 puis de plein exercice en 1960 avec un conseil municipal élu au suffrage universel. Son statut spécial de commune en 1984 est dû à la création de la région de Fatick et, depuis 1990, elle jouit d’un statut de droit commun ».
L’évolution spatiale a permis d’augmenter le nombre de quartiers

Il s’y ajoute que l’escale, a indiqué l’édile de Fatick, « s’est développée grâce à sa position géographique et l’intense activité commerciale basée sur les produits agricoles comme l’arachide. Cela s’est traduit par l’implantation de maisons françaises de commerce telles que Vézia en 1897, Pétersen en 1900, Maurel et Prom en 1907, CFAO en 1908, Moucazel en 1926, entre autres ». Aujourd’hui, l’évolution spatiale de la commune de Fatick a permis d’augmenter le nombre de quartiers à 11 avec la création de Darou Salam, Mbou, Bane, Darel, Croisement TP, Ndiaye-Ndiaye 2 et Peulgha. Toute une histoire dont l’occasion du centenaire devrait permettre de revisiter, à travers les âges, de réfléchir sur de nouvelles stratégies de développement en adéquation avec le PSE et de revaloriser le patrimoine matériel et immatériel du terroir. Ce qui s’inscrit dans thème : « La place de Fatick dans le PSE et le développement économique et social du Sénégal » qui sera discuté lors du colloque scientifique où sont attendus d’éminents experts dans les domaines respectifs.

Volonté manifestée d’ouverture avec la commune de Pelves
Une particularité, la présence remarquée d’une délégation de Pelves conduite par Michael Strenne, directeur de service municipal de cette commune du Nord de la France dans la région du Pas-de-Calais. Le prétexte, selon El Hadji Mbodj, enseignant à la retraite et ancien chargé de l’éducation dans la coopération entre Saint-Louis et le Nord-Pas-de-Calais, « est que par devoir de reconnaissance, les partenaires de Pelves ont voulu assister à ce centenaire pour témoigner de l’appui de 8000 FF que la ville de Fatick leur avait apporté pour la reconstruction de leur ville en 1927 mais aussi et surtout pour faire vivre ce lien et favoriser l’ouverture aux autres cultures ». Le centenaire est placé sous le parrainage du maire honoraire, le président de la République Macky Sall, prend fin demain dimanche. Tout un programme alléchant a été concocté à la dimension de l’événement qui sera aussi marqué par un colloque et une finale de football dotée de la coupe du maire de Fatick.

El hadj Mouhamadou SAGNE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.