banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Lutte contre l’émigration clandestine : Le Conseil régional de la jeunesse de Kolda lance un appel à l’Etat

10 Jan 2018
364 times
Une scè̀ne que les populations sé́né́galaises n'aimeraient plus revoir. Une scè̀ne que les populations sé́né́galaises n'aimeraient plus revoir.

Le président du Conseil régional de la jeunesse de Kolda demande à l’Etat d’accompagner les jeunes pour les inciter à rester au pays.

La région de Kolda a payé un lourd tribut à l’émigration clandestine. Une situation que déplore Papis Baldé, président du Conseil régional de la jeunesse de Kolda, qui estime que des nombreux jeunes attirés par l’eldorado européen ont pris le chemin de l’aventure dans l’espoir d’un lendemain meilleur. Mais, pour la plupart d’entre eux, l’aventure s’est arrêtée sur les dunes de sable du Sahara ou sous les vagues de la mer Méditerranée ou encore dans les geôles libyennes. Pour Papis Baldé, il est illusoire de vouloir freiner l’émigration clandestine tant qu’on ne s’attaquera pas aux véritables causes qui poussent cette jeunesse à partir à l’aventure. Les difficultés d’accès au foncier et au crédit bancaire, le manque de formation qualifiante des jeunes et l’absence d’usines pour leur permettre de trouver un emploi décent constituent, selon lui, un sérieux obstacle à l’employabilité des jeunes.

La solution à ce drame collectif qui prive le Fouladou d’une bonne partie de ses bras valides passe, selon lui, par la formation des jeunes pour leur permettre d’acquérir des compétences dans le domaine de l’entrepreneuriat et la création des projets dans le cadre de la lutte contre la pauvreté. « La région de Kolda est confrontée à un problème réel d’emploi ; les jeunes n’ont pas de solution pour se prendre en charge et de soutenir leurs parents. C’est pourquoi, ils décident d’emprunter le chemin de l’émigration. Malheureusement, de nombreux bras solides qui devaient porter le développement de la région ont disparu soit dans le désert soit dans l’océan ou sont aujourd’hui dans des situations précaires en Libye ou dans d’autres régions frontalières de l’Europe », se désole-t-il. Il se réjouit du discours prononcé par le président de la République à l’occasion du nouvel an. « Dans le discours du président de la République, nous avons entendu beaucoup d’initiatives qui nous encouragent. Je sais que si elles sont concrétisées, ils auront un impact favorable sur la situation de cette jeunesse », dit-il. Il demande à l’Etat d’encourager les investisseurs nationaux à créer des unités de transformation des produits locaux à Kolda pour résorber le chômage endémique des jeunes.

Il invite également les Koldois vivant à Dakar et ailleurs dans le monde d’investir dans leur région d’origine pour faciliter le décollage économique du Fouladou.

Mamadou Aliou DIALLO

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.