banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Commune de Saint-Louis : 2 milliards 130 millions de FCfa pour le budget

20 Fév 2018
748 times

Le projet de budget de l’exercice en cours de la commune de Saint-Louis, qui s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 2 milliards 130 millions de FCfa, a été adopté samedi dernier, à l’unanimité des conseillers municipaux de la capitale du Nord, à l’issue d’une session budgétaire de 10 heures d’horloge présidée par le maire Amadou Mansour Faye, par ailleurs ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement.

Au terme d’un débat large, enrichissant et fructueux, le premier magistrat de la ville a précisé qu’une légère baisse a été observée par rapport au budget de 2017. Le taux de recouvrement des recettes de 2017 est de 53 %. L’objectif majeur du projet de budget de l’exercice 2018 est d’améliorer les recettes et le recouvrement des taxes municipales.

Plus explicite, le maire Mansour Faye a laissé entendre que cette réduction obéit à une volonté du Conseil municipal d’améliorer les recettes et de s’orienter vers d’autres niches financières pour densifier le recouvrement des taxes.

Selon le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, le budget de 2018 est ambitieux. « C’est le fonctionnement qui prend en charge une bonne partie de ce budget, 20 à 25% des recettes seront destinés aux investissements », dit-il.

S’agissant des investissements, a-t-il ajouté, la commune de Saint-Louis compte sur les interventions structurantes de l’État à travers les différents programmes lancés au profit de la ville. C’est ainsi qu’il s’est réjoui de l’encadrement de la municipalité par Promovilles qui a déjà permis de réaliser 16 km de route bitumée. Parlant toujours des interventions de l'Etat dans la commune, il a cité les travaux d’urgence de protection de la Langue de Barbarie contre l’avancée de la mer et d’autres projets importants et de grande envergure qui seront mis en œuvre dans le domaine de l’assainissement.

Le maire Mansour Faye a réaffirmé la farouche volonté du Conseil municipal de poursuivre le travail remarquable effectué dans le cadre du nettoiement de la ville, de l’amélioration de l’éclairage public, de l’entretien des cimetières, de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement en milieu scolaire, etc.

L’édile de la vieille cité a annoncé que les travaux de réhabilitation de la route de l’Hydrobase effectués dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de développement touristique (Pdt) sont presque terminés. Dans la composante « Espaces publics » de ce Pdt, il est prévu des travaux de réhabilitation de la place Faidherbe et de l’Avenue Jean Mermoz qui pourraient démarrer dans quelques semaines.

Réhabilitation du patrimoine architecturale
Il a également fait allusion aux travaux de réhabilitation de la cathédrale du Sud de l’île qui ont déjà démarré, à la composante « Patrimoine » du Pdt, rappelant l’engagement de la France (réitéré récemment par le président Emmanuel Macron lors de sa visite à Saint-Louis) à injecter une enveloppe financière de 25 millions d’euros dans la réhabilitation du patrimoine architecturale, historique et culturelle de l’île de Saint-Louis.

Le maire Mansour Faye n’a pas manqué de rappeler que l’occupation du Rognât sud par le Groupement mobile d’Intervention (Gmi), contingent de la police nationale, est provisoire, « ces éléments du Gmi doivent rejoindre un autre bâtiment qui n’est pas encore disponible ». Il a aussi annoncé que la rénovation du stade Me Babacar Sèye va bientôt démarrer, révélant que l’entreprise en charge de cette réhabilitation va recevoir des garanties nécessaires de la part du ministère des Sports, avant de s’engager à effectuer les travaux.

A en croire le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, le projet de réhabilitation du stadium de basket Joseph Gaye de Ndar-Toute sera réalisé par Eiffage/Sénégal dans le cadre de son volet Rse.

Les conseillers municipaux se sont enfin prononcés sur la vente des ferrailles du pont Faidherbe et le projet de délocalisation de la Seras de Khor vers la commune de Fass-Ngom.

Mbagnick Kharachi DIAGNE

Last modified on mardi, 20 février 2018 13:43
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.