banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Département de Dagana : Des centaines d’enfants handicapés ne disposent pas d’actes de naissance

23 Fév 2018
724 times

Un atelier autour de la « promotion des droits des personnes vivant avec un handicap à travers l’éducation juridique » s’est tenu à Saint-Louis. Organisé par l’Ufr des Sciences juridiques et politiques (Sjp) de l’Ugb, cette rencontre doit permettre d’outiller divers acteurs sur les questions de droit liées aux personnes à mobilité réduite. Profitant de cette tribune, le Pr Mbissane Ngom, directeur de l’Ufr Sjp, a souligné que dans le département de Dagana, des centaines d’enfants handicapés n’ont été enregistrés.

Cet atelier s’est tenu avec la participation d’Open society initiative for West Africa (Osiwa). Il avait pour but de partager le dispositif juridique relatif aux droits des personnes vivant avec un handicap et de renforcer les capacités des responsables, des associations de personnes à mobilité réduite dans le domaine du droit. Il a réuni des responsables venus des régions de Saint-Louis, de Louga, de Matam. Pour le Pr Mbissane Ngom, il est important que les personnes vivant avec un handicap soient sensibilisées sur leur droit. Ainsi, à son avis, « détenir un acte de naissance est un droit sacré, ce qui n’est pas le cas pour des centaines d’enfants handicapés qui n’ont pas d’actes de naissance dans le département de Dagana ». C’est pourquoi, souligne-t-il, il est important de tenir ces genres de rencontre pour parler aux acteurs et aussi lancer un appel aux parents.

Le Pr Mbissane Ngom a rappelé le projet « promotion des droits des personnes vivant avec un handicap à l’éducation juridique », dans lequel s’insère cet atelier. Pour lui, il est important, comme le stipule la Loi d’orientation sociale du Sénégal du 26 mai 2010, « de garantir l’égalité des chances des personnes handicapés, ainsi que la promotion et la protection de leurs droits contre toutes les formes de discrimination ».

Atoumane Kane Sy, chargé de communication de la Fédération régionale des personnes handicapées, est, quant à lui, revenu sur l’importance de cette rencontre inclusive et très réconfortante. Néanmoins, il a souligné que souvent certains handicapés, du fait de la marginalisation, perdent « leur dignité, qui est le socle de notre existence. Et souvent c’est ce qui les pousse à la mendicité ».

A. M. NDAW

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.