banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Inscription des enfants à l’état civil : Une randonnée pédestre à Mbour pour sensibiliser les parents

26 Fév 2018
757 times

Les membres de l’Association des randonneurs de la Petite-Côte ont initié une randonnée pédestre pour sensibiliser les populations sur l’importance d’inscrire les enfants à l’état civil. Plusieurs personnes dont le maire de Mbour, Fallou Sylla, ont participé à cette marche.

L’organisation de cette activité s’explique par le fait que beaucoup d’enfants ont des difficultés dans leur scolarité car n’étant pas déclarés dans un centre d’état civil, a noté le maire de Mbour.

Selon Fallou Sylla, « il est temps de trouver une solution et de susciter des changements de comportements ». D’après le président de l’Association des randonneurs de la Petite-Côte, Amadou Diakhaté, des enfants sont sacrifiés faute de pièces d’état civil. Ils ont, par conséquent, des difficultés pour faire de longues études parce que bloqués dans leur cursus scolaire et ne peuvent pas se présenter aux différents examens et concours. M. Diakhaté a, par ailleurs, préconisé que lors des baptêmes, les délégués de quartier, en collaboration avec les imams et les pères de famille, ouvrent des registres d’inscription à l’état civil pour permettre aux parents de pouvoir inscrire l’enfant. « En dehors des dispositions pratiques, notamment l’organisation d’audiences foraines avec la collaboration des autorités judiciaires, les responsables des mosquées et les délégués de quartier sont appelés à faciliter les enregistrements de naissance, des mariages et décès », a déclaré Fallou Sylla. Il a révélé l’ouverture d’un centre d’état civil secondaire à Mbour pour prendre en charge les enregistrements dans les quartiers périphériques de la commune. M. Sylla a noté des « avancées significatives dans l’informatisation de l’état civil de Mbour ».

Amath Sigui NDIAYE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.