banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Reconstruction de Kahène : 135 volontaires au chevet d’un village sinistré

27 Fév 2018
825 times

A 600 km de Dakar, 170 de Tambacounda, 7 km de la Gambie et au Sud-Est du département de Koumpentoum, Kahène est une jeune commune meurtrie par des inondations survenues lors du denier hivernage. Elle a reçu, samedi dernier, le ministre de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du volontariat, Pape Gorgui Ndong, pour le lancement d’un camp de reconstruction à l’initiative du gouvernement. Le coût du chantier est estimé à près de 150 millions francs Cfa.

Mme Oumou Awa Sow, l’adjointe au maire de Kahène, comme une centaine d’autres sinistrés dont l’imam Ratib du village, voit des bâtiments en dur prendre forme à la place des masures en banco qui leur servaient d’habitation.

Des trombes d’eau étaient tombées un funeste jour du dernier hivernage. Des pluies diluviennes de 200 millimètres avaient quasiment détruit le chef-lieu de la commune dans la nuit du 26 au 27 août 2017. Le ministre de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du volontariat, Pape Gorgui Ndong, a visité au pas de charge les chantiers ouverts et encadrés par le génie militaire et l’intendance des armées, qui ont déployé quelque 135 volontaires issus de diverses parties du pays. Ils sont mobilisés depuis le 18 février pour la reconstruction de 100 maisons en dur. Dans cette localité située à 60 km de Koumpentoum, le ministre Pape Gorgui Ndong a sacrifié à la tradition de la pose de la première pierre du camp de reconstruction qui avait débuté quelques jours auparavant. Il était à la tête d’une délégation composée de membres de son département, à laquelle s’est jointe celle régionale emmenée par le gouverneur Bouya Amar.

Accélérer la reconstruction
La délégation s’est rendue auprès de plusieurs équipes occupées à la confection de briques, à l’agencement des structures et à la construction, avant de visiter une des deux maisons témoins presque achevées. Dans les nouveaux bâtiments au toit en tôle, on compte deux chambres en plus d’une véranda contrastant avec les cases en banco surmontées de chaume et dont les débris encore visibles témoignent de la désolation qui s’est abattue sur les lieux après le passage des eaux. Le camp de construction citoyenne est prévu pour 17 jours, soit du 18 février au 6 mars.

Il compte six équipes de volontaires, réparties entre les trois quartiers de la commune. Ils s’activent dans la maçonnerie, les fouillis et la charpenterie. Face aux appréhensions liées aux effectifs devant l’ampleur des chantiers, le ministre de la Jeunesse a assuré qu’il étudiera avec son cabinet les voies et moyens d’accélérer la reconstruction tout en respectant les délais. Mamady Thiam, maire de cette commune située non loin de la République sœur de la Gambie, s’est dit soulagé et « fier » du gouvernement pour ce geste dont l’annonce avait été décrite, selon lui, comme une « chimère » par beaucoup de populations de sa commune. « Mon appel a été entendu », a-t-il ajouté. Selon le maire, « après le Pudc et le Puma, l’Etat est en train d’installer toutes les commodités et infrastructures de bases dont a besoin Kahène ». Pour sa part, le président du Conseil départemental de Koumpentoum, Omar Sy, a souhaité que cette action de solidarité soit élargie aux autres localités sinistrées lors des inondations d’août dernier. Vingt des 45 villages et hameaux de la commune avaient été touchés par la catastrophe qui avait détruit près de 200 cases en banco, emporté des animaux et des vivres.

Le président du Conseil communal de la jeunesse, Déthié Diouf, a, quant à lui, soumis au ministre de la Jeunesse d’autres doléances ayant trait à la réalisation d’une ferme agricole, d’une salle informatique, d’un foyer de jeunes et d’un stade municipal. Il n’a pas manqué d’évoquer les questions d’emploi et de financement des projets des jeunes de Kahène. Le ministre la Jeunesse a promis de rendre compte au chef de l’Etat qui n’hésitera pas à satisfaire toutes ces doléances.

Pape Demba SIDIBE


CONSTRUCTION CITOYENNE : LA COMMUNE LA PLUS ACTIVE SERA RÉCOMPENSÉE
Pape Gorgui Ndong Min 2L’Etat compte mettre à profit le volontariat des jeunes au service du développement et du bien-être de la communauté et le camp de Kahène en est une parfaite illustration. C’est, en substance, le message tenu par le ministre de la Jeunesse Pape Gorgui Ndong devant une assistance nombreuse venue des villages alentours et la présence remarquée des élus locaux du département de Koumpentoum. Le ministre a annoncé qu’une compétition mettra aux prises les communes du Sénégal afin de récompenser les collectivités locales qui se seront le mieux engagées dans cette dynamique participative des acteurs dans le processus de prise en charge des préoccupations du monde rural.

La commune gagnante sera récompensée à la fin de l’année par le chef de l’Etat. A l’occasion de la cérémonie, des drapeaux ont été offerts à tous les chefs de village après un intéressant exposé du commandant Mouhamadou Moustapha Sylla, directeur du Service civique national, sur la symbolique du drapeau, des sceaux de la République et des institutions. En 2017, le « Programme Vacances Citoyennes », qui n’avait pu se tenir en raison du remaniement ministériel de septembre dernier instaurant un ministère de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du volontariat, a été remplacé en ce début 2018 par une activité d’envergure qui sera l’occasion de permettre aux « jeunes de contribuer au mieux-être des populations en mettant leurs compétences à profit dans un cadre nouveau de gestion des besoins communautaires. Ainsi, l’accent a été mis sur la reconstruction du village de Kahène par les jeunes.

P. D. SIDIBE


LE PROGRAMME VACANCES CITOYENNES VA PARTICIPER À LA RÉALISATION DES OBJECTIFS DU PSE
Comme lors de l’édition des Vacances citoyennes de 2003, qui avaient permis de réhabiliter 61 maisons en Casamance, la disponibilité de la jeunesse a été orientée vers le soutien aux populations de Kahène. Cette orientation permet d’améliorer leurs conditions de vie. En participant volontairement à la reconstruction de Kahène victime des intempéries hivernales, les jeunes volontaires démontrent leur engagement à servir leur pays partout où le besoin se fera sentir et constituent ainsi des exemples pour leurs pairs. A cet effet, le « Programme Vacances Citoyennes » continuera à participer à la réalisation des objectifs du PSE en son Axe 2 « Capital humain, protection sociale et développement durable », a insisté à nouveau le ministre. Cette « option stratégique » fait des jeunes des vecteurs de cette transformation sociale nécessaire à l’atteinte des objectifs projetés à l’horizon 2035. Pape Gorgui Ndong a annoncé que le camp s’occupera aussi d’éducation et de santé, notamment à travers une journée médicale gratuite lors de la réception des maisons reconstruites. Le coût du chantier est estimé entre 100 à 150 millions de FCfa, représentant l’enveloppe qui était prévue pour l’édition 2017 des Vacances citoyennes qui n’a pas eu lieu, a expliqué le ministre de la Jeunesse. La mosquée de la commune bénéficiera d’une aide, a-t-il assuré. Il a enfin salué l’esprit volontariste qui anime les membres de ce camp et qui traduit, à ses yeux, l’émergence d’une nouvelle dynamique de citoyenneté « chez une jeunesse généreuse prête à servir son pays ».

P. D. SIDIBE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.