banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Emergence du département de Koungheul : Des investissements de 6 milliards de FCfa pour la mise en oeuvre du Prodesk

26 Mar 2018
1511 times
Assane Diop, président du Conseil dé́partemental de Koungheul. Assane Diop, président du Conseil dé́partemental de Koungheul.

Le Conseil départemental de Koungheul dans la région de Kaffrine s’est doté d’un outil de planification pour l’émergence de ladite localité. Le Programme de développement économique et social de Koungheul (Prodesk) dont la mise en œuvre va s’étaler sur 3 ans, va nécessiter des investissements de l’ordre de 6 milliards de nos francs, a informé le président de l’institution régionale, le ministre conseiller Assane Diop.

Le département de Koungheul est plus que jamais engagé dans la voie de l’émergence. Une étape vient d’être franchie dans cette dynamique avec l’adoption par l’institution départementale éponyme d’un plan stratégique pour le développement de cette localité de la région de Kaffrine. Cet important document de planification ambitionne de décliner localement le Plan Sénégal Emergent dans la province historique du Bambouck. Le Programme de développement économique et social de Koungheul (Prodesk) d’une durée provisoire de 3 ans va mobiliser des financements de l’ordre de 6 milliards de FCfa avec une contrepartie de l’institution départementale de 60 millions déjà disponibles sur le budget 2018. L’objectif, selon le président de l’instance locale, le ministre conseiller Assane Diop, est d’exploiter au mieux les ressources économiques du département en s’appuyant sur les secteurs de l’agriculture et de l’élevage. « Nous avons ce programme qui est en train de prendre de l’ampleur qui est entériné par les élus locaux, validé par le niveau central et les acteurs économiques avec une attention particulière accordée à la promotion de l’emploi des jeunes. Ce qui s’est traduit par des priorités clairement définies dans les secteurs de l’agriculture, du maraîchage et de l’élevage à fort potentiel de développement dans la zone. Nous avons conçu une approche coopérative dans la mise œuvre soutenue par un plan de financement modulaire sur les secteurs sus-évoqués.

Au total, les investissements se chiffrent à 6 milliards de FCfa avec une répartition entre les collectivités territoriales du département, l’Etat du Sénégal, les partenaires techniques et financiers. Au Conseil départemental, nous avons ouvert la voie en votant pour le présent exercice budgétaire une enveloppe de 60 millions de FCfa représentant la contrepartie à hauteur de 10% du financement global de la première phase qui s’échelonne sur une durée de trois ans », a renseigné le président du Conseil département de Koungheul, par ailleurs ministre conseiller chargé des questions de santé et de protection sociale à la présidence de la République. Ce dernier a, en outre, souligné qu’au-delà du volet économique, ce programme a inclus des conditionnalités sociales.

La première concerne la déclaration obligatoire à l’état civil de tout enfant dont le parent est membre de la coopérative. La deuxième est liée à l’inscription et la durée dans le système scolaire et le troisième est l’enrôlement dans la Couverture maladie universelle (Cmu).

Des exigences qui traduisent le caractère hautement social du Prodesk qui articule de manière exemplaire, selon l’ancien directeur adjoint du Bureau international du travail (Bit), le principe de penser globalement et d’agir localement, en référence à la mise en œuvre décentralisée du Plan Sénégal Emergent (Pse).

A noter que ces informations sur ce programme ont été divulguées en marge d’un week-end culturel et sportif dont le clou a été la quatrième édition de la finale départementale du Championnat national populaire (« nawétane ») doté du trophée du président du Conseil départemental de Koungheul.

Elimane FALL

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.