banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Développement local : Plaidoyer de l’Asfdu pour l’autonomisation des femmes rurales

03 Avr 2018
946 times
Visite des femmes universitaires. Visite des femmes universitaires.

Une forte délégation de l’Association sénégalaise des femmes diplômées des universités (Asfdu), conduite par sa présidente Mme Marième Diop Dièye, a été chaleureusement accueillie par le maire de la commune de Ross-Béthio, Amadou Bécaye Diop, dans le cadre d’une tournée qu’elle effectuait dans le delta et la vallée du fleuve Sénégal. Le premier magistrat de la ville de Ross-Béthio s’est réjoui de cette tournée qui a permis aux responsables et membres de l’Asfdu de s’entretenir avec les femmes de Ngomène, de Pont-Gendarme, de Ross-Béthio, de Ndiébène Gandiole et des localités environnantes, de visiter leurs périmètres rizicoles et maraîchers et de s’enquérir des conditions de travail difficiles des braves femmes du Walo et du Gandiolais.

Dans la salle de conférence de la Saed, Amadou Bécaye Diop, directeur national des équipements scolaires, a vivement félicité l’Asfdu pour l’intérêt particulier qu'elle accorde à l’autonomisation économique totale des femmes en milieu rural. En présence des représentantes du Ministère de la Femme, de la Famille et du Genre, du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Mme Marème Diop Dièye a rappelé que cette visite à pas de charge s’inscrit dans le cadre de la célébration (avec les femmes rurales de la région nord) de la Journée internationale de la femme. Elle a ainsi rendu un vibrant hommage aux femmes de la commune de Ross-Béthio et des localités environnantes pour les efforts constants et louables qu’elles déploient en vue de contribuer efficacement à la production rizicole et maraîchère, à la transformation du paddy bord-champ et à la commercialisation du riz blanc local de très bonne qualité estampillé « riz de la vallée ».

De l’avis de Mme Marième Diop Dièye, compte tenu de ce travail remarquable effectué par les femmes rurales du delta et de la vallée du fleuve Sénégal, dans le domaine de l’agriculture, de la promotion féminine, de l’entreprenariat rural, les pouvoirs publics et leurs partenaires doivent mobiliser toutes les énergies en vue de permettre à ces dernières d’accéder dans de très bonnes conditions aux terres cultivables et aux financements dont elles ont besoin pour contribuer à la mise en œuvre du Programme national d’autosuffisance en riz (Pnar), du Pracas et du Pse.

Mêmes droits que les hommes
Elle a laissé entendre que ces braves femmes du Walo, du Gandiolais et du Toubé « méritent plus d’accompagnement et d’encadrement afin que la sécurité alimentaire et le Pnar se réalisent à partir de la région nord ». La présidente de l'Asfdu a rappelé que la longue marche des femmes pour acquérir les mêmes droits que les hommes est ponctuée d’acquis important dont la célébration de la Journée internationale de la femme. Elle a encore invité les Etats à prendre toutes les dispositions pour éliminer toutes les formes de discriminations à l’égard des femmes et garantir l’égalité des chances et d’accès en matière d’éducation et de formation, éliminer tous les stéréotypes qui perpétuent cette discrimination dans les manuels scolaires, les programmes d’enseignement et les médias, pour promouvoir l’alphabétisation, l’éducation, la formation des femmes, l’inscription et le maintien des filles à l’école et dans d’autres centres de formation et l’organisation de programmes en faveur des filles qui quittent prématurément l’école, etc.

Abondant dans le même sens, Mme Marie Pierre Sarr, ancienne ministre et présidente d’honneur de l’Asfdu, a longuement insisté sur l’urgence et la nécessité de mettre en place une banque des femmes pour le financement des activités génératrices de revenus. Ce débat large, enrichissant et fructueux, a permis aux femmes diplômées des universités sénégalaises et aux agricultrices de la vallée de remettre sur le tapis de nombreux problèmes relatifs à l’alphabétisation, à l’éducation et à la formation des femmes rurales. La présidente de la fédération des 125 groupements de femmes de la commune de Ross Bethio, de MBasse Hanne Kane, est intervenue pour se réjouir de cette visite qui a permis aux femmes universitaires sénégalaises de constater de visu les conditions de travail pénibles et désagréables des femmes rurales dans l’exploitation agricole. L’Asfdu a mis à profit son séjour dans la vallée pour nouer un partenariat avec les organisations de femmes du Walo et installer une cellule à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis.

Mbagnick Kharachi DIAGNE

QUATRE BILLETS POUR LA MECQUE AUX FEMMES DE ROSS-BÉTHIO
Venu présider la rencontre de l’Association des femmes diplômées des universités à Ross-Béthio ce samedi, le maire de la commune, Amadou Bécaye Diop, a réaffirmé sa farouche volonté d’accompagner les femmes, surtout en cette année sociale dédiée aux femmes et aux jeunes par le Président Macky Sall. Il a ainsi réitéré son engagement indéfectible à être constamment au chevet des populations de son terroir. Séance tenante, il a pris la ferme décision d’offrir quatre billets pour le pèlerinage à la Mecque aux femmes de sa commune. Le maire Bécaye Diop a par ailleurs annoncé que dans le cadre du projet de déclassement d’une partie de la forêt classée du Ndiael, le Conseil municipal de Ross-Béthio compte affecter une superficie de 2.000 hectares de terres cultivables aux femmes productrices de la vallée. Cette volonté du maire répond à l’appel du Président Macky Sall lors de sa tournée économique de 2015. Très touchées par ce geste, les femmes de Ross-Béthio ont vivement remercié le maire Bécaye Diop et lui ont promis une forte mobilisation pour la réélection du Président Macky Sall au premier tour de l’élection présidentielle de 2019.

Mb. K. DIAGNE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.