banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Lutte contre la pauvreté : 260 femmes du département de Tivaoune engagées dans l’épargne locale

11 Avr 2018
933 times

Après Kédougou et Tambacounda qui ont lancé avec succès le programme « Epargner pour le changement » qui est l’un des programmes phares de l’Ong La Lumière, puis les régions de Kolda et de Kaffrine avec plusieurs centaines de millions de nos francs mobilisés, le programme suit son cours. Le programme a ciblé plus de 260 femmes du département de Tivaouane qui ont à ce jour épargné plus de deux millions deux cents mille francs (2.200.000 FCfa).

Le programme « Epargner pour le changement » (Epc), s’inspire du système traditionnel des tontines et il consiste en ce qu’un groupe de 15 à 25 membres crée un fonds collectif sur la base d’épargnes hebdomadaires. L’argent collecté est redistribué sous forme de prêts aux membres ; et les intérêts générés font augmenter le volume d’argent de ces groupes.

Ainsi et toujours dans la dynamique de sauvegarder les intérêts sociaux et économiques des communautés abritant les opérations minières, les contrées comme Dakhar Laye, Darou Khoudoss, Mboro, Gad, Ngomène, Mbar Ndiaye et Mbar Diop, dans le département de Tivaouane, sont entrées dans les bonnes grâces du projet mis en œuvre par l’Ong La Lumière, avec le concours financier d’Osiwa. A en croire Anna Diouf, la coordinatrice de l’Ong La Lumière dans la zone qui était à Tambacounda « 261 femmes réparties à travers 10 groupes sont ainsi enrôlées, et elles ont déjà pu épargner à ce jour la somme de 2.220.500 FCfa dont les 2.056.500 sont octroyés sous forme de prêt ».

Ce projet de développement communautaire « Epargner pour le changement » vise à former de véritables micro-entrepreneurs ruraux à même de doper de façon significative le tissu économique de leurs terroirs à l’image de cette dame du village de Sabodala, dans la région de Kédougou, devenue un grand nom du commerce international ou de cette autre dame de Koussanar dans la région de Tambacounda devenue exploitante forestière, affirme Ibrahima Sory Diallo, le secrétaire exécutif de l’Ong La lumière.

Pour rappel, ce programme « Epargner pour le changement » a démarré en 2007 dans la région de Kédougou. Initialement conçu pour les femmes, il est par la suite ouvert aux hommes et, de nos jours, Epc a su mobiliser, rien que dans les régions de Tambacounda et de Kafrine, 4.000 groupes qui ont pu collecter près de 40 millions de FCfa, lesquels fonds ont pu permettre d’octroyer environs 5.000 prêts pour un montant avoisinant 11 millions de FCfa. Comme quoi, ce sont les petits ruisseaux qui font les grands fleuves, souligne Ibrahima Sory Diallo.

Pape Demba SIDIBE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.