banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Plan urbain de Rufisque : 95 milliards de FCfa pour développer la «Vieille ville»

26 Avr 2018
1310 times

Après avoir réalisé un ambitieux plan de développement pour Rufisque chiffré à plus de 95 milliards de FCfa, les autorités municipales ont partagé le document avec les partenaires institutionnels et privés. Au terme de cette journée de partage, les partenaires restent convaincus de la faisabilité du plan.

La ville de Rufisque veut rattraper le temps perdu avec le Plan urbain de développement durable (Pudd) qui a été conçu au sortir des assises de la « Vieille ville » organisées en 2015. Ce document est le fruit d’un long processus marqué par des nombreuses consultations citoyennes et par un lancement populaire. Aujourd’hui, une vision claire a été dégagée, des problèmes ont été diagnostiqués, des objectifs fixés ainsi qu’un plan d’action prioritaire 2016-2020.

Et pour redonner à Rufisque son lustre d’antan, il est nécessaire d’injecter une enveloppe d’un peu plus de 95 milliards de FCfa.
« Aujourd’hui, il est clair que Rufisque sait où elle veut aller. Il est clair que les élus, les populations, les intellectuels, l’expertise locale, les organisations communautaires de base, qui savent bien diagnostiquer la ville, en ont identifié les priorités et ont formulé ce plan de développement urbain durable », a expliqué le Docteur Oumar Cissé, président de la Commission scientifique des Assises de Rufisque. C’était à l’occasion d’une journée d’échanges avec les partenaires institutionnels et privés. Parmi les actions à réaliser, Dr Oumar Cissé relève l’aménagement du boulevard Maurice Guèye (centre-ville) ainsi que le littoral. « Nous pensons que Rufisque doit avoir sur tout son cordon littoral un bord de mer tel que les grandes villes l’ont où il y a la fonction de digue, la fonction de promenade et la fonction routière et la fonction de voirie », a ajouté Dr Cissé citant des villes comme Alexandrie en Egypte et Durban en Afrique du Sud.

Lamine Samb, le représentant du Premier ministre Mouhammad Boun Abdallah Dionne pense que ce plan de développement de la « Vielle ville » est « réalisable » et traduit, selon lui, l’ambition que les Rufisquois nourrissent pour leur cité. Ce conseiller du chef du gouvernement ne doute guère de la faisabilité de ce plan. « C’est un programme à hauteur d’homme parce que 95 milliards dans les perspectives économiques du Sénégal, ce n’est vraiment pas grand-chose. On a vu que le président s’est investi sans compter pour des projets pour lesquels l’avenir des Sénégalais est en jeu. Il n’y a aucun doute que ce plan pourra entrer dans les perspectives de faisabilité», a expliqué Lamine Samb. Aujourd’hui, des partenaires tels que Sococim Industries ont même pris l’engagement d’accompagner cette nouvelle orientation prise par les autorités municipales. D’ailleurs, Dr Oumar Cissé signale que même la coopération décentralisée et les organisations internationales seront mises à contribution pour la mise en œuvre du Plan urbain de développement durable de Rufisque.

Maguette NDONG

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.