banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Protection des enfants à Ziguinchor : Enda-jeunesse-action forme des «aînés protecteurs»

14 Mai 2018
733 times

Enda-jeunesse-action continue à s’investir dans tout le département pour sortir les enfants de la vulnérabilité et les mettre dans de bonnes conditions d’épanouissement.

La dernière action en date remonte à la semaine dernière où Enda-jeunesse-action de Ziguinchor a organisé, grâce au soutien financier de son partenaire Save The Children, une formation sur les techniques d’animation socio-éducative au profit de 34 jeunes de la ville et de la commune d’Adéane. L’objectif visé est de permettre à ces derniers de pouvoir déceler, à travers des activités de jeux et manuelles, des cas d’enfants survivants de violence et/ou de négligence, et de les signaler aux comités de protection de ceux-ci contre toutes les formes de violence, qui ont été mis en place dans les villages et quartiers du département.

La formation a duré une semaine. Les bénéficiaires sont âgés de 18 à 35 ans. Ils étaient 25 hommes et 9 dames, provenant de 8 villages de la commune d’Adéane et des quartiers Tilène, Djifaye, Boucotte-ouest, Boucotte-centre et Kandialang-ouest situés dans la ville de Ziguinchor. Ils sont appelés des « aînés protecteurs » et jouent le rôle de relais entre les enfants et les comités de protection de ceux-ci dont ils sont membres. Leur formation s’inscrit dans le cadre du projet « Renforcement de la bonne gouvernance pour une meilleure protection de l’enfance, avec un accent sur l’éradication de toutes les formes de violences contre l’enfance au Sénégal », financé par l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement. La coordonnatrice d’Enda-jeunesse-action de Ziguinchor, Mme Aminata Diop, les a engagés à accompagner les enfants, qui sont en situation de vulnérabilité dans leurs localités, jusqu’aux structures de prise en charge.

« En tant que moniteurs de collectivité éducative, leur a-t-elle fait savoir, vous devez sauver les enfants de vos localités qui sont dans le désarroi et qui ont besoin de se confier à des adultes pour les sortir de leurs situations ». A cet effet, Mme Diop a exhorté les « aînés protecteurs », qui viennent d’être formés, à établir une confiance entre eux et les enfants, afin que ces derniers puissent avoir le courage de leur dire tout ce qu’ils vivent dans les maisons et les familles. Elle a insisté sur le respect de la confidentialité des informations que les enfants survivants de violence et/ou de négligence leur fourniront.

Quant à son collègue du projet « Renforcement de la bonne gouvernance pour une meilleure protection de l’enfance, avec un accent sur l’éradication de toutes les formes de violences contre l’enfance au Sénégal », Peterson Paul, par ailleurs responsable à Save The Children, il a invité les « aînés protecteurs » à continuer le travail qu’ils sont en train de faire avec Enda-jeunesse-action » de Ziguinchor, pour assurer les droits et la protection de tous les enfants du département.                        

El Hadj Moussa SADIO

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.