banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Contrôle des denrées de première nécessité : Le service régional du commerce à pied d'œuvre

18 Mai 2018
1441 times

Conformément aux instructions et directives de leur ministère de tutelle, les agents du service régional du contrôle économique de Saint-Louis sont en train de sillonner les différents marchés de la région nord, pour s’assurer de la disponibilité des denrées de première nécessité dont les fidèles musulmans ont besoin au moment du « ndogou », durant ce mois béni du Ramadan.

A cet effet, le chef du service régional du commerce, Serigne Diaw, s’est adressé, hier, à la presse pour dire « qu’il y a une disponibilité de stocks en denrées de première nécessité dans la région nord permettant de couvrir les besoins des consommateurs pendant le Ramadan ».

Il a déclaré que ses agents sont résolument engagés à poursuivre cette étroite collaboration avec les commerçants grossistes et détaillants ainsi que les producteurs, en vue de faire fonctionner le système de régulation des produits comme l’oignon, le riz local et les autres céréales. Ce qui permet de pratiquer les mêmes prix dans les différents marchés de la capitale du nord, du delta et de la vallée du fleuve Sénégal.

Plus explicite, M. Diaw a souligné que pour le gaz butane, le marché dispose d’un stock de 4. 326 bonbonnes de 2,7 kg, 9. 628 de 6 kg, 1.231 de 9 kg et 1.025 de 12,5 kg. D’après lui, toutes les conditions sont réunies pour « éviter des pénuries de denrées alimentaires ». « Nos agents sont régulièrement sur le terrain, sillonnent constamment les marchés et autres grands centres commerciaux, pour veiller sur la moindre hausse spéculative des prix », a-t-il indiqué.

Au niveau de la Compagnie sucrière sénégalaise (Css), « on a noté une disponibilité d’un stock de 84. 000 tonnes de sucre sur une production globale de 143. 000 tonnes ». Une situation favorable qui, à son avis, « permet de dire que le sucre est à la portée des consommateurs sénégalais et qu’une bonne partie de cette quantité produite dans la capitale industrielle du fleuve est déjà acheminée vers les entrepôts de Diamniadio et sera ventilée vers les autres localités de notre pays ».

M. Diaw n’a pas manqué de souligner que, « dans la région de Saint-Louis, le stock du riz brisé non parfumé est actuellement estimé à 178 tonnes, le riz parfumé ordinaire à 105 tonnes et le riz local affiche un stock de 478 tonnes ». Il a aussi affirmé que l’huile est disponible dans la région nord, précisant que le marché dispose de 948 bidons de 20 litres et 1.002 de 5 litres ainsi que 1.305 sachets d’huile en carton et en sceau. Quant au sucre en morceaux, a-t-il fait remarquer, le stock disponible est de 35 tonnes contre 42 tonnes pour le sucre cristallisé, « sans compter les stocks importants d’oignon local estimés à 337 tonnes, de pomme de terre locale à environ 50 tonnes ».

Mbagnick Kharachi DIAGNE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.