banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Accès aux soins et aux financements : Les collectivités locales invitées à renforcer l’appui aux populations

25 Mai 2018
665 times
Yaye Fatou Coulibaly, présidente de l’Association «  Femmes Al Amal ». Yaye Fatou Coulibaly, présidente de l’Association «  Femmes Al Amal ».

Pour mieux permettre aux populations de participer au développement local, les mairies doivent renforcer leur accès aux soins et aux financements.

Yaye Fatou Coulibaly, présidente de l’Association «  Femmes Al Amal », a appelé, avant-hier, les collectivités locales à renforcer le soutien sanitaire aux populations pour permettre à celles-ci de mieux jouer leur rôle dans le développement de leurs terroirs. Cette assistance doit passer par l’octroi de subventions pour que les administrés bénéficient de soins, notamment lors des campagnes de consultations médicales gratuites. Mme Coulibaly s’exprimait lors de la journée de consultation en ophtalmologie organisée par son association à Pikine. « Nous recevons des centaines de personnes qui veulent accéder aux soins. Cela prouve que les besoins sont là. Les mairies doivent accompagner les populations pour leur permettre de bénéficier des soins », a expliqué la présidente. « Il y a beaucoup de personnes qui répondent. Les maladies des yeux sont un problème social au Sénégal. Nous sommes souvent débordés », a-t-elle poursuivi, en ajoutant que l’appui doit aussi viser l’accès au financement pour la promotion d’activités génératrices de revenus.

«  Notre association aide les populations à avoir gratuitement des lunettes. Les consultations sont supportées par les populations. Nous avons souvent des patients démunis. C’est la raison pour laquelle nous pensons que le soutien de la mairie peut être une aubaine », a souligné la présidente. « Que les maires renforcent l’accompagnement des populations dans le domaine sanitaire. C’est un besoin que la population demande tout le temps. Les élus locaux doivent répondre », a-t-elle insisté. Ces soutiens doivent aussi viser les jeunes. « Nous vivons dans un monde numérique. Les yeux sont agressés. Les élèves ne peuvent pas se passer des téléphones portables. Il faut les assister pour leur permettre d’avoir des lunettes », a renchéri la présidente.

Ndiaye Kane, notable à Pikine, a adressé le même plaidoyer à l’endroit des édiles. «  Sans la santé, les populations ne peuvent pas participer au développement local. Elles ne peuvent pas développer des activités génératrices de revenus. Les mairies doivent donc les aider à accéder aux soins pour le grand bénéfice de la communauté », a-t-elle dit.

B. DIONE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.