banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Noix de cajou : Une unité de transformation de 20 milliards de FCfa annoncée en Casamance

29 Mai 2018
1020 times
La noix de cajou destinée à l'exportation. La noix de cajou destinée à l'exportation.

Une unité industrielle de transformation de noix de cajou, d’un coût de 20 milliards de FCfa, sera bientôt implantée en Casamance, grâce à deux investisseurs indien et algérien. Sa capacité de traitement sera de 5. 000 t/jour dans un premier temps, puis 15.000 t/jour. Elle embauchera une centaine de personnes issues de la population locale.  

Selon l’un des investisseurs, Hamidi Mouloud, directeur général de la société Senagro/Import-Export, basée à Dakar, la future unité industrielle transformera des noix d’anacarde brutes en produits finis, destinés à l’exportation. Le terrain qui doit abriter l’usine est déjà acquis. Par ailleurs, M. Mouloud, qui s’exprimait lors d’un point de presse, a dit son ambition de développer le port de commerce de  Ziguinchor et un port sec, avec son partenaire indien. Il s’agit de Rajendra Chakkupurayil, directeur général de la société Senegal Comerce & Industry-Sarl, qui est également basée à Dakar. H. Mouloud a indiqué que leur volonté est de donner à la région méridionale du Sénégal les moyens de pouvoir exporter et importer des produits directement, « sans intermédiaire ni passer par Dakar ». Dès lors, les exportations de la mangue de la Casamance pourront se faire à partir du port de Ziguinchor vers toutes les régions du monde. Il pourrait en être de même pour les autres fruits, légumes…, au grand bonheur de nos braves agriculteurs. Les autorités locales, les opérateurs économiques et la chambre de commerce ont assuré les investisseurs indien et algérien de leur soutien.

El Hadj Moussa SADIO

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.