banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Gestion foncière et économie durable : Plus d’une trentaine de maires formés

27 Jui 2018
776 times

Les membres du  Réseau des villes et communes vertes et écologiques du Sénégal (Reves) se sont retrouvés à Ross Béthio (département de Dagana), pour un atelier de sensibilisation sur la gestion des terres et l’économie circulaire.

Cet atelier, ayant accueilli plus d’une trentaine de maires de communes, ainsi que des partenaires techniques et financiers, trouve son sens dans le fait que la gestion foncière, du point de vue efficience et durabilité, connaît des manquements dans certaines collectivités territoriales. A cela s’ajoute l’enjeu de la terre au niveau national et international, avec des investisseurs qui en sont de plus en plus demandeurs. C’est dans ce sens que, pour le maire Oumar Diop, président du Reves, les collectivités territoriales doivent s’imprégner de ces questions dans la mesure où « la transition écologique est une donne importante, d’autant que les ressources naturelles ne sont pas inépuisables ». A son avis, il faut opter pour une utilisation raisonnable de celles-ci et penser à un modèle de développement durable. En outre, il a rappelé que l’Etat, depuis 2014, a  entrepris de nombreuses réformes (code pastoral, forestier et foncier, fiscalité, décentralisation…). Avec également le code général des collectivités locales, en plus de faire des maires des représentants légitimes de leurs administrés, celui-ci leur confère des pouvoirs significatifs dans la gestion des terres et de l’environnement. Pour sa part, le maire de Ross Béthio, Bécaye Diop, est revenu sur l’importance de ces sessions d’échange pour sa collectivité locale, afin d’en tirer profit. D’après lui, la terre devenant de plus en plus une ressource rare, il est donc important de poser le débat « et doter les zones agricoles par excellence, comme Ross Béthio, de mécanismes de gestion durable ».  Dans cette même logique, il a rappelé l’importance des financements innovants, pour une durabilité économique, au niveau des collectivités locales. Aussi, a-t-il listé les différents projets afin de faire de Ross Béthio l’une des villes les plus vertes du Sénégal. Ceux-ci vont de l’installation prochaine d’un quartier vert à une sensibilisation accrue au niveau des établissements humains, dans le but de faire naître ou réveiller une fibre écolo chez les élèves.

Le maire a également annoncé la création d’une unité de traitement des déchets pour la production d’engrais organiques. Cette rencontre a vu la participation d’E-Health-Live, structure basée à Strasbourg (France), qui a pour ambition d’installer au Sénégal des quartiers verts, avec des unités de traitement des déchets et le développement de l’éco-tourisme par la permaculture.

A. M. NDAW

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.