Print this page

Commune de Pikine-Est : « Notre budget a connu un grand bond avec l’Acte 3 », assure le maire

15 Juil 2018
1124 times
Issakha Diop, maire de Pikine-Est. Issakha Diop, maire de Pikine-Est.

Pikine-Est est une commune qui a un budget tournant autour de 500 millions de FCfa. Selon le maire Issakha Diop, ce budget était de 80 millions de FCfa avant la réforme de l’Acte 3 de la décentralisation.

« Les niches fiscales se trouvent dans les marchés ‘’Sindika’’, Wakhinane et un autre dit hebdomadaire qui se tient sur l’avenue El hadji Malick-Tally Icotaf chaque dimanche. Nous avons les patentes et la taxe d’occupation sur les domaines publics », a dit Issakha Diop, qui nous a accordé, avant-hier, tard dans la soirée, un entretien.

Interrogé sur les réalisations de la mairie depuis 2014, il s’explique : l’achèvement d’un complexe (qui sera inauguré sous peu) comprenant une bibliothèque municipale avec plus de 5000 livres, le cyber communal et la bibliothèque de l’Ecole 3, entre autres… « Nous sommes en train d’aménager la devanture de l’école Kabirou Mbodji 1 pour en faire un jardin public où il y aura une connexion wifi, de réhabiliter les deux postes de santé, la maternité, le logement du chef de poste. L’envoi de ce dernier en Italie pour des renforcements de capacité, avec la mise à disposition d’une ambulance médicalisée et autres matériels médicaux d’une valeur de 50 millions de FCfa, sont des projets en cours de réalisation. Chaque année, la mairie envoie un personnel de santé en Italie dans le cadre de la coopération », a révélé Issakha Diop. En plus de cela, le maire procède présentement aux travaux de réhabilitation de la commune dont les locaux n’ont jamais été réhabilités depuis sa création en 2001.

Si certains maires voient à travers l’Acte 3 de la décentralisation des problèmes transférés et non des solutions préconisées, M. Diop, lui, tempère : « la mairie a tiré énormément de choses de l’Acte 3 de la décentralisation. Notre budget a connu un grand bond même si on nous a transféré des charges comme les salaires. Mais aujourd’hui, nous avons la possibilité d’agir de manière autonome. Le transfert de compétences n’a jamais été suivi par des moyens, mais l’équation qu’a résolue l’Acte 3, c’est le transfert de nouvelles ressources.»

Bénéficiant par ailleurs du Programme d'appui aux communes et aux agglomérations du Sénégal (Pacasen), M. Diop salue cette initiative de financement qui va permettre d’accompagner les communes dans leurs investissements et prendre en charge les préoccupations des populations.

« Pour le moment, nous n’avons pas encore reçu la notification du montant de financement. Toutes les communes n’ont pas les mêmes potentialités. Si certaines ont plus de 2 milliards de budget comme Dakar-Plateau (4 milliards F Cfa), d’autres sont moins chanceuses », a-t-il laissé entendre. Pikine-Est est la commune centre de l’arrondissement de Dagoudane qui est la capitale du département de Pikine. La commune est ceinturée par les communes de Pikine-Ouest, Pikine-Nord, Djiddah Thiaorye Kao et les deux Guinao-Rail Nord et Sud. Pour une superficie de 0,7km2, Pikine-Est compte plus de 40.000 habitants.

Serigne Mansour Sy CISSE

Rate this item
(0 votes)