banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Folklore et percussion à louga : Le Fesfop attire davantage les collectivités locales

05 Mai 2012
2594 times

Les promoteurs du Festival international de folklore et de percussion (Fesfop) de Louga se réjouissent de l’intérêt que les collectivités locales portent à l’événement. La dernière édition qui  a connu un succès, a procuré de réelles retombées aux populations des communautés rurales.

C’est le sentiment exprimé par les élus locaux  présents à la réunion d’évaluation de la onzième édition, qui s’est tenue du 28 décembre 2011 au 2 janvier 2012. L’événement qui a vu la participation de troupes d’Afrique, d’Europe et des régions du pays, est marqué d’un saut de maturité, selon les organisateurs. Mais de l’avis des  présidents des communautés rurales de Léona et Niomré, dans le département de Louga, le festival de Louga, au delà de l’événementiel, est devenu un véritable projet culturel facteur de développement. « Nous avons découvert à travers le Fesfop de Louga, que la culture est un véritable facteur de développement », a soutenu Diamyodi Bâ. Le président du conseil rural de Léona, localité qui abrite, chaque année, la journée décentralisée,  d’évoquer les nombreux projets réalisés par les partenaires au développement, grâce au partenariat avec le Fesfop. « La construction d’écoles, de salles de classes à Potou par la mairie d’Hastière, la réalisation d’adduction d’eau et de projet hydro-agricoles sont à l’actif du partenariat tripartite entre le Fesfop, la communauté rurale et les partenaires belges », a énuméré M. Bâ.  Pour sa part, le président de la communauté rurale de Niomré a beaucoup insisté sur la dimension culturelle du Fesfop qui, selon lui, a beaucoup contribué à faire revivre la culture et les traditions locales. « Le Fesfop nous a offert l’occasion de revisiter notre passé et surtout de réveiller les talents de nos artistes qui ont été formés, encadrés et accompagnés avec des équipements », souligne Talla Lô. Non sans relever que maintenant beaucoup de collectivités locales veulent découvrir les bienfaits du festival qui n’est pas seulement les danses, le théâtre et les spectacles.

« Les possibilités vont au-delà des aspects culturels, parce que le Fesfop qui est certes une entreprise culturelle régionale, se veut aussi un cadre de contact et de partenariat pour le développement, entre collectivités locales du nord et celles du sud », défend son président Babacar Sarr.  C’est ainsi que les promoteurs, qui tirent un bilan particulièrement satisfaisant de la onzième édition, sur le plan de l’organisation matérielle et financière, et sur le plan de la participation, souhaitent une implication des autres collectivités locales, mais aussi davantage de soutien de l’Etat. Ils espèrent vivement recevoir les fonds attendus du 3e Fesman dernier, qui avait signé sa première convention de labellisation avec le Fesfop de Louga.

Ousmane MBENGUE

Last modified on mardi, 06 septembre 2016 13:18
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.