banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Protection sociale des artistes : Naissance d’une fédération des métiers de la culture

08 Mai 2012
1662 times

La Fédération nationale des métiers de la culture (Femec), regroupant toutes les disciplines culturelles, a été récemment mise sur pied à Kaolack pour assurer aux acteurs culturels une couverture sociale adéquate, a annoncé l’acteur culturel et assureur Birame Ndeck Ndiaye, choisi pour manager cette nouvelle structure.

« Nous avons mis sur pied, en mai dernier, une fédération initiée après constat de la précarité dans laquelle baigne l’acteur culturel accidenté, malade ou retiré de la scène pour diverses raisons », a-t-il dit, dans un entretien accordé dimanche au correspondant de l’Aps dans la capitale du Saloum.

« La fédération qui regroupe plasticiens, écrivains, cinéastes, stylistes, comédiens, musiciens, etc., avec comme secrétaire générale Sadya Guèye, est la concrétisation d’une réflexion entamée depuis 1992 avec les blessés enregistrés lors d’un concert commun de Youssou Ndour et d’Oumar Pène, et l’accident d’un musicien de Ismaël Lô », a souligné M. Ndiaye. « C’est alors que les managers des différentes formations musicales ont initié des rencontres périodiques pour créer un cadre d’échanges qui a été soutenu par des compagnies d’assurances qui ont aidé à porter plus loin l’idée de fédérer, de mutualiser les efforts », a expliqué le parolier Birame Ndeck Ndiaye. « Entre temps, l’association des métiers de la musique est passée par là. La participation des acteurs culturels aux Assises nationales et la signature d’une convention avec l’Etat et un pool de compagnies d’assurances sont venues confirmer la volonté des acteurs culturels de mieux se prendre en charge », a rappelé M. Ndiaye.

Les acteurs qui attendent toujours le versement de la subvention de l’Etat estimée entre 50 et 100 millions de francs Cfa, ont fini de définir les contours des différents volets d’assurances qui vont de l’assurance-santé à celle relative à la retraite, en passant par la prévoyance décès et invalidité…

« Cela est d’autant plus important que la sécurité sociale ne concerne au Sénégal que 20% des populations », a relevé M. Ndiaye, qui a soutenu que ses amis ont ouvert un bureau au centre culturel Douta Seck pour recueillir les adhésions et cotisations des acteurs culturels fédérés qui auront alors leur mot à dire sur la politique culturelle nationale.

(APS)

Last modified on mardi, 06 septembre 2016 13:21
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.