banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Des artistes féminines exposent la diversité culturelle

27 Mai 2012
1688 times

Anta Germaine Gaye (Sénégal), Agnès Theureau (France) et la Marocaine Soukeina Khalil ont ébloui le public de la Biennale de l’art africain contemporain par des œuvres portant sur la diversité culturelle, lors d’une exposition organisée dans le cadre de la partie "off" du Dak’art ((11 mai-10 juin).

 

 « J’ai voulu réunir trois femmes de cultures différentes pour exprimer la féminité mais également la diversité culturelle dans le milieu artistique », a soutenu Amal Fawaz, à l’initiative de cette exposition dont le vernissage a eu lieu vendredi à l’hôtel Oceanic.

 

 L’exposition a permis à Soukeina Khalil notamment de prolonger son concept artistique intitulé "Arpège" dont les œuvres ont d’abord été exposées à Saint-Louis.

 

 « "Arpège" a une connotation musicale et signifie en musique aller de l’aigu vers le grave et vice versa. C’est comme une cascade », a expliqué la présidente de l’Association des Marocains vivant à Saint-Louis.

 

Cela se manifeste concrètement à travers la collection de l’artiste dont les œuvres sont faites de vagues de couleurs suivant un va-et vient des lignes et de symboles.

 

 « Cet atelier était un moyen de réunir des écrivains, des poètes, des danseurs, pour les initier à la peinture et leur donner de nouvelles sensations », a commenté Soukeina Khalil, qui avait initié un atelier (11-22 mai) à Saint-Louis, où elle réside, sous le thème "transversale".

 

Des propos justement partagés par la poétesse Mame Ngoné Faye qui a déclaré avoir vécu une grande expérience, car a-t-elle dit, « entre la plume et le pinceau, il n’y a qu’un pas ».

 

 Non loin des œuvres de Soukeina, les visiteurs découvrent celles d’Anta Germaine Gaye alliant sous-verre et récupération. Un tableau complété par les œuvres de la plasticienne d’origine française Agnès Theureau, qui a vécu sept ans au Sénégal. « Je travaille beaucoup sur le thème de la danse car il permet de traduire le corps en mouvement », a ainsi souligné l’artiste.

 

L’exposition se poursuit jusqu’au 5 juin prochain.

Source: APS

Last modified on mardi, 06 septembre 2016 14:10
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.