banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Situation de l’Agence de presse sénégalaise : Les agents observent un service minimum jusqu’au lundi

11 Jan 2018
1296 times

La section Synpics de l’Agence de presse sénégalaise (Aps) vient d’annoncer la décision de ses agents d’observer un service minimum jusqu’au lundi 15 janvier. En même temps, elle a prévu la rédaction « d’une plateforme revendicative et un préavis de grève ».

La section Synpics de l’Agence de presse sénégalaise (Aps) a renoncé, hier, à son mouvement d’humeur (sit-in et point de presse), suite au rappel à Dieu du Khalife général des Mourides. Dans un communiqué, le secrétaire général de la section Synpics - Aps, Ahmadou Bamba Kassé, a annoncé que les actions syndicales prévues pour dénoncer la situation préoccupante de l’Agence sont reportées à une date ultérieure.  Toutefois, suite à une assemblée générale tenue dans les locaux de l’entreprise, les agents de l’Aps ont décidé, à partir d’hier, mercredi et ce jusqu’au  lundi 15 janvier, d’observer un service minimum avec une couverture minimale qui ne se rapportera qu’aux actualités liées au décès du Khalife général des Mourides et à la situation qui prévaut suite au massacre de Bofa à Ziguinchor. « Une tentative préalable de conciliation en application de l’article L 272 du Code du travail sera entreprise au niveau de la Direction générale du travail et de la sécurité », informe ce communiqué, ajoutant qu’une plateforme revendicative et un préavis de grève seront rédigés pour valoir ce que de droit.  Aussi, apprend-on de ce document, « la Section Synpics qui a reçu le soutien agissant du Bureau exécutif national du syndicat, appelle ses membres à un respect strict des décisions prises et les remercie pour leur forte mobilisation ». Il faut noter que l’Agence de presse sénégalaise vit une situation financière difficile. Cette entreprise d’Etat de service public de l’information traverse une crise de trésorerie quasi permanente ces dernières années. L’établissement souffre d’un déficit chiffré à plusieurs millions de FCfa, des problèmes de logistiques, une dette auprès des certaines structures publiques et privées ainsi que l’insuffisance des ressources humaines. La subvention annuelle de l’Etat est en deçà de la masse salariale de l’entreprise. Les besoins de l’Agence sont estimés à « 550 millions d’ici 2020 pour être en phase avec la modernité » et ainsi remplir pleinement sa mission de service public de l’information.

Ibrahima BA

Last modified on jeudi, 11 janvier 2018 13:52
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.