banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Iba Gallo Seck « Zeus » : Le communicateur tradi-moderne de Kaolack

17 Mar 2018
1005 times

Dans le microcosme culturel et artistique de la capitale régionale de Kaolack, la figure de « Zeus » est omniprésente. Maître de cérémonie (Mc) et animateur, l’homme dont les services sont constamment sollicités est toujours là pour mettre l’ambiance et apporter des éclairages pointus sur l’histoire de Kaolack et de la province du Saloum. Une vocation de ce fils de griot à la trajectoire atypique.

Né en 1963 dans le quartier populaire de Kasnack, dans la commune de Kaolack, Abdoulaye Ibrahima Gallo Seck à l’état civil revendique fièrement ses origines de griot. De par sa mère d’abord de la lignée des « Mboubène », griots attitrés des Damels du Cayor, et de son père venu de Diourbel et dont le père, Ibrahima Gallo Seck, fut un riche commerçant un temps installé en Sierra Leone. Son baptême dans le chef-lieu de région du Sine-Saloum en cette période de l’essor de la graine oléagineuse est resté dans les esprits pour la concentration de personnalités politiques et traditionnelles et les sommes faramineuses dépensées par les parents du nouveau-né. Une entrée fracassante dans la grande scène de la vie plutôt prémonitoire. Le jeune garçon a grandi entre le quartier de Boustane, à Kaolack, et celui populaire de la Médina, à Dakar. Entre des études de base à l’école élémentaire de Médina qui porte, aujourd’hui, le nom du célèbre reporter sportif Alassane Ndiaye « Allou », « Zeus » est orienté vers le lycée Van Vo, devenu Lamine Guèye, en section B économie. Le temps de décrocher la première partie du bac, il revient dans son Saloum natal à la faveur d’un programme de crédits aux Pme de la coopération internationale américaine. Un retour aux sources de l’enfant de Kasnack qui va perdurer. Entretemps, l’homme qui a été recruté dans l’administration communale, sous le magistère d’Abdoulaye Diack, en profite pour renouer avec ses origines griottes. Doté d’une voix de stentor et une maîtrise certaine de l’histoire de Kaolack et du Saloum, il truste les grandes manifestations culturelles et politiques. Look de dandy, ce grand gaillard décharné qui s’impose sur la scène est devenu un Mc couru dans le landerneau local. Ses prestations appréciées du public le poussent à créer sa propre structure, « Faramaré Productions ». A la télévision régionale, son émission sur l’histoire du Saloum fait recette. Une réputation arrivée aux oreilles des responsables de l’Alliance franco-sénégalaise de Kaolack qui lui proposent une collaboration sur le thème : « Kaolack, des origines à nos jours », combinant une conférence publique et une exposition photos. Une omniprésence sur la scène culturelle et médiatique régionale qui fait croire que cet homme au sobriquet lourd à porter aurait une souveraineté à part dans l’historiographie du Saloum.

E. FALL   

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.