banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Mutuelle de santé des acteurs culturels : Le Chef de l’Etat offre 100 millions de FCfa

30 Mar 2018
1064 times

Le ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly, a procédé, hier,  à la remise d’un chèque de 100 millions de FCfa du Chef de l’Etat à la Mutuelle nationale de santé des acteurs culturels (Mnsac). Cet acte, a-t-il fait savoir, traduit la ferme volonté du gouvernement d’assurer la protection sociale et médicale de l’ensemble des acteurs culturels. Il a appelé à  la mobilisation et à l’engagement des concernés.

Mamadou Pène, génie de son art, a égayé une assistance bien reconnaissante et surtout heureuse de cet appui important du Chef de l’Etat, Macky Sall, d’un montant de 100 millions de FCfa à la Mutuelle nationale de santé des acteurs culturels. Aux yeux du ministre de Culture, Abdou Latif Coulibaly, un tel acte démontre la ferme volonté du gouvernement d’assurer la protection sociale et médicale de l’ensemble des acteurs culturels. Un premier pas a été franchi avec la mise en place de la Mutuelle de santé des acteurs culturels, « instrument, estime-t-il, devant agir en complément de la sécurité sociale pour couvrir les dépenses de santé de ses adhérents ». Ce geste s’inscrit dans le contexte de la mise en œuvre de l’année sociale décrétée par le protecteur des Arts et des Lettres.

L’autre étape, d’après lui, a consisté à affilier les artistes à la Caisse de sécurité sociale (Css) avec une modalité à définir. Dans le sillage de ce qui a été fait pour tous ceux évoluant dans le secteur informel et qui pourront bénéficier des services de l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres) et de la Css. Le gouvernement a donc balisé le chemin, comme en atteste l’appui du ministère de la Culture avec une subvention de 35 millions de FCfa, mais surtout celui du Président de la République. Abdou Latif Coulibaly a aussi magnifié « l’effort remarquable » de Youssou Ndour qui a décidé de mettre à la disposition de la Mutuelle de santé dédiée à la communauté artistique  la somme de 75 millions de FCfa accompagnant le prestigieux prix « Praemium imperiale » décerné par le Japon.

Toutefois, le chef du département de la Culture a fait remarquer que cette assurance « ne sera viable que par la mobilisation et l’engagement des concernés ». « Cela doit se traduire, en effet, par l’adhésion massive et la cotisation régulière des membres, par le suivi de leur prime annuelle.  Il se pose donc le défi majeur de la mobilisation et de l’acceptation du principe de la caisse, celui de sa promotion par les artistes eux-mêmes. Mieux, la mise en place d’un système de bonne gouvernance pour l’administration de la Mutuelle s’impose », indique-t-il. Il s’agit de reconnaître la professionnalisation nécessaire et incontournable de son mode de management. « La balle est dans le camp des acteurs culturels. Il faut désormais qu’ils acceptent tous de jouer pleinement leur partition après que l’Etat a joué son premier rôle régalien, celui consistant à mettre en place la structure et à doter (celle-ci) de moyens conséquents. Il sera également là pour veiller au grain, avec un suivi-évaluation des activités de la mutuelle, afin de s’assurer de sa viabilité et de sa performance attendues », souligne Abdou Latif Coulibaly, tout en attirant l’attention de la direction de ladite Mutuelle sur la nécessité de travailler en synergie et en parfaite intelligence avec l’Agence de couverture maladie universelle.

L’administrateur de celle-ci, Bocar Amadou Daf, a affiché sa détermination à encadrer le processus. Babacar Diouf, président du conseil d’administration  de la Mnsac, s’est félicité de cette aubaine qui en fait une structure désormais autonome, tout en invitant les acteurs culturels  à se l’approprier afin d’accompagner les nombreuses actions promouvant la professionnalisation, la viabilité et l’efficience de la mutuelle destinée à mettre fin aux gémissements d’âmes que la maladie accable.

 

Biennale de Dakar
«Madiba Le Musical» jouera à Dakar

Dans le cadre de la 13ème édition de la Biennale de l’Art africain contemporain, qui se déroulera du 03 mai au 02 juin 2018, le ministère de la Culture a décidé de faire jouer au Sénégal, et pour la première fois en Afrique de l’Ouest, la représentation théâtrale « Madiba Le musical ». Cette grande manifestation se tiendra les 04 et 06 mai prochains au Grand théâtre national. Elle sera présidée, selon Abdou Latif Coulibaly, par le Président de la République. « Il s’agit pour mon département de mobiliser, à travers ce spectacle époustouflant de dimension mondiale, des ressources financières conséquentes que nous mettrons à la disposition de la Mutuelle de santé des acteurs culturels », informe-t-il.

Alassane Aliou MBAYE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.