banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Valorisation de la gastronomie sénégalaise : Lamane Mbaye prône l’établissement d’un répertoire

03 Avr 2018
809 times

Spécialiste de la culture sénégalaise, Dr Lamane Mbaye a prôné l’établissement d’un registre gastronomique pour concurrencer le monde extérieur. Il co-animait, mercredi dernier, avec Hamidou Hanne, expert en relations internationales, une conférence sur le thème : « Gastronomie sénégalaise, culture sénégalaise comme outils de promotion de la destination Sénégal ».

L’Ecole nationale de formation hôtelière et touristique Cheikh Amala Sy a initié, pour l’année 2017/2018, un cycle de conférences intitulé les « Mercredis de l’hôtellerie et du tourisme » (Mht). La première édition a eu lieu mercredi dernier dans les locaux de l’établissement. Les panélistes, Dr Lamane Mbaye, spécialiste de la culture sénégalaise, et Hamidou Hanne, expert en relations internationales, ont débattu autour du thème : « Gastronomie sénégalaise, culture sénégalaise comme outils de promotion de la destination Sénégal ». De cet échange sont ressorties des pistes pour valoriser davantage le patrimoine gastronomique et culinaire sénégalais. Pour M. Mbaye, il faut aller vers l’établissement d’un registre, voire d’un répertoire gastronomique, pour concurrencer le monde extérieur. Selon lui, le Sénégal a toujours prôné un système touristique qui avait été attrayant depuis très longtemps. « Mais, vous conviendrez avec moi que le patrimoine culinaire sénégalais est varié et diversifié. Par exemple, dans les zones marquées par la civilisation du riz, du mil, etc., nous constatons que le Sénégal a une gastronomie extrêmement succulente marquée par un génie nourricier terrible, parce que s’appuyant sur les produits locaux », a argué le conférencier. Poursuivant, il a relevé : « avec cette grande diversité, cette richesse et la variété de nos produits, nous pourrons instaurer une gastronomie qui ne sera pas simplement salutaire pour nous-mêmes mais aussi pour les autres. Il nous faut juste aller vers l’établissement d’un répertoire pour valoriser la gastronomie et concurrencer le monde extérieur ». Lamane Mbaye a, en outre, souligné qu’il faut labelliser notre gastronomie » comme c’est le cas au Belgique, en France... où l’on a la possibilité de manger un plat turc ou d’autres civilisations. Pour arriver à cette universalisation et cette modernisation des mets sénégalais, Dr Mbaye a expliqué qu’ « il faut que nos produits soient digestes en respectant les teneurs en piment et sel, voire les intrants, les ingrédients, pour que le plat puisse être consommé par tout le monde ». De même, il a soutenu qu’il faut travailler les produits et les mettre en état de moins de nuisance afin qu’ils puissent être présentés à l’international.

L’autre aspect sur lequel le spécialiste de la culture sénégalaise s’est appesanti pour valoriser la gastronomie du pays est relatif à la diversification. Pour lui, il serait intéressant de cesser de présenter un seul plat, notamment le riz au poisson, donc de diversifier les mets et de les présenter à un autre niveau.

Le directeur de l’Ecole nationale de formation hôtelière et touristique Cheikh Amala Sy, Moussa Thior, a indiqué qu’ils ont initié ce cycle de conférences pour donner l’opportunité à leurs étudiants et ceux d’autres établissements privés d’échanger avec des experts sur ces genres de questions. « Cela permet aux étudiants, au-delà des cours dispensés, de renforcer leurs connaissances dans plusieurs domaines et le milieu professionnel qui les attend », a-t-il informé.

Maguette Guèye DIEDHIOU

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.