banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Biennale Dak’Art 2018 : La Tunisie va « Tenir la route » avec 15 artistes exposants

05 Avr 2018
1439 times
Rachida Triki, commissaire d’expo. Rachida Triki, commissaire d’expo.

Pays invité d’honneur de la 13ème édition de la Biennale de l’art africain contemporain (Dak’Art), la Tunisie présentera une exposition sous le thème « Tenir la route » avec 15 artistes.

La ville de Dakar accueille, du 3 mai au 2 juin, la 13ème édition de la Biennale de l’art africain contemporain (Dak’Art) sous le thème « L’heure rouge ». La Tunisie est le pays invité d’honneur. Dans cette perspective, une mission de prospection, sous la conduite de la commissaire de l’exposition, Rachida Triki, a séjourné dans la capitale sénégalaise les 3 et 4 avril. Mme Triki était accompagnée de la directrice des Arts plastiques au ministère des Affaires culturelles, Jedidi Rabaa, du secrétaire général de l’Union des artistes plasticiens tunisiens, Gharsallah Wissem...

Lors d’une rencontre avec la presse sénégalaise, la commissaire de l’exposition est revenue sur le sens de la participation de la Tunisie comme pays invité d’honneur du Dak’Art. Au regard de Rachida Triki, c’est un honneur qui est fait à la Tunisie d’autant plus que le projet de la Biennale répond tout à fait à la mutation actuelle que vit la société tunisienne. « Le thème général du Dak’Art, « L’heure rouge », concerne le Sénégal, l’Afrique. Mais, chaque commissaire d’exposition devait travailler à quelque chose qui correspond à sa région », a expliqué celle qui fut, en 2010, commissaire d’expo pour l’Afrique du Nord. Selon elle, la Tunisie vit, depuis 7 ans, une révolution sociale, politique, au niveau de la scène artistique.

« Nous sommes toujours en plein débat sur la Constitution, le sens de l’orientation que la Tunisie doit mener par rapport aux problèmes qu’elle rencontre », a relevé Rachida Triki. L’exposition de la Tunisie est placée sous le thème « Tenir la route » dans le sens où les artistes tunisiens sont des créateurs embarqués dans une prise de conscience très forte. « Ils essaient de participer, malgré toutes les contre révolutions, de tenir la route. C’est-à-dire de mener à bien cette mutation démocratique et défendre les libertés », a souligné la commissaire d’exposition.

Sur les 52 dossiers reçus suite à un appel à candidature, 15 œuvres ont été retenues. La tonalité tourne autour d’œuvres critiques, engagées ou axées sur la résistance avec des expressions artistiques comme l’installation, la gravure, la photo, la peinture, la sculpture. « Ce sera un miroir de la pratique artistique contemporaine en Tunisie », a promis Mme Triki, rappelant que le Dak’Art est un tremplin pour les artistes tunisiens qui y ont été primés.

El H. Massiga FAYE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.