banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Exposition « Le message de l’islam d’Oman » : Tolérance religieuse et compréhension mutuelle pour une coexistence pacifique

11 Avr 2018
1471 times
Le ministre de la Promotion des Investissements, des Partenariats et du Développement des Télé services de l'Etat, Khoudia Mbaye, lors du vernissage de l’expo aux côtés de l’ambassadeur d’Oman à Dakar, Abdullah Mohamed El Amri. Le ministre de la Promotion des Investissements, des Partenariats et du Développement des Télé services de l'Etat, Khoudia Mbaye, lors du vernissage de l’expo aux côtés de l’ambassadeur d’Oman à Dakar, Abdullah Mohamed El Amri.

Le hall du Grand Théâtre national accueille, jusqu’au 13 avril, l’exposition « Le message de l’Islam d’Oman ». Initiée par l’ambassade du Sultanat d’Oman à Dakar, cette exposition itinérante, qui compte faire le tour du monde, a pour objectif de promouvoir les valeurs de tolérance religieuse, de compréhension mutuelle et de coexistence pacifique.

Région montagneuse à cheval entre l’Afrique et l’Inde, Oman est une contrée riche en histoire. Son passé glorieux porte les empreintes d’une civilisation islamique millénaire acceptée sans « heurts » et sans « contraintes » durant la vie du prophète Mouhamed. Ce dernier, en l’an 629, envoya une lettre aux deux rois d’Oman (Abd et Jadar) pour les inviter à devenir ses disciples. Ce qu’ils vont accepter... Pays majoritairement musulman, cette nation se distingue par la liberté de religion garantie au Sultanat où « il y a eu historiquement une acceptation et une compréhension mutuelle » ainsi qu’une « coexistence pacifique entre les diverses communautés religieuses ». L’exposition « Le message de l’Islam d’Oman », à découvrir jusqu’au 13 avril dans le hall du Grand Théâtre national, revient avec force détails sur ce message de paix, de tolérance et de compréhension. Elle ouvre un petit survol de l’histoire permettant de constater comment les dirigeants omanais, qui étaient installés à Zanzibar, étaient ouverts et tolérants envers les chrétiens de l’Afrique orientale. Par exemple, « en 1868, le Sultan omanais Majid a accordé un grand terrain aux Pères du Saint-Esprit au nord de Bagamoyo sur la côte africaine afin de leur permettre la première mission en Afrique orientale ». Comme l’indique les différents panneaux de l’expo, à Oman, la tolérance religieuse est une réalité historique qui a traversé les âges. Ce peuple, ouvert au monde, a entretenu pendant plus de 5. 000 ans des relations commerciales avec diverses nationalités. Aujourd’hui, cette tolérance religieuse cimente encore la société omanaise où l’Etat garantit aux d’adeptes de différentes religions la liberté de culte. Cette exposition se veut un message de paix à travers le monde. Elle s’inscrit dans un contexte particulier où l’image de l’Islam se trouve écornée dans certains pays et particulièrement ceux de l’Occident. C’est donc une façon d’œuvrer à la promotion d’une véritable compréhension de l’Islam qui est « une religion modérée ». Mais également de combattre « la bigoterie qui propage des idées stéréotypées et erronées sur l’Islam et les musulmans ». Au-delà de ce message de paix, de tolérance et de dialogue, l’expo offre aussi une plongée au cœur du quotidien des habitants de cette contrée inondée par les abondantes oasis. Les photos, les manuscrits et autres supports médiatiques renseignent sur les rites de naissance, les fêtes religieuses et la charité, la législation ainsi que la place de la religion dans la vie quotidienne des populations.

Place et rôle des femmes
Le rôle des femmes dans la société y est également exploré. En effet, « le changement de mode vie et la transformation d’Oman en un Etat moderne et ouvert ont contribué à changer les pratiques et opinions prévalant dans les relations avec les femmes ». Dans ce pays, la scolarisation des petites filles est devenue obligatoire. Ce qui a boosté le pourcentage de la présence des femmes au niveau du cycle universitaire. Les droits politiques de femmes sont mêmes, aujourd’hui, protégés par l’Etat. Ce faisant, elles occupent de hauts postes de responsabilité au sein du gouvernement ainsi que dans les représentations diplomatiques.

L’exposition « Le message de l’Islam d’Oman » est, selon l’ambassadeur d’Oman à Dakar, Abdullah Mohamed El Amri, une exposition itinérante à travers le monde dont l’objectif est de promouvoir les valeurs de tolérance religieuse, de compréhension mutuelle et de coexistence pacifique. Le Sénégal, qui à ses yeux présente des similitudes avec ce pays sur le plan des valeurs culturelles et religieuses, est le premier pays ciblé pour accueillir la première étape de cette exposition en terre africaine. Le ministre de la Promotion des Investissements, des Partenariats et du Développement des Télé services de l'Etat, qui a ouvert le vernissage de l’expo au nom de son collègue de la Culture, a indiqué que le choix de faire abriter le Sénégal cette exposition traduit la convergence des deux peuples dans une culture de tolérance. D’après Khoudia Mbaye, cette exhibition est, de par son message, une alerte sur les enjeux du moment avec la montée de l’extrémisme religieux et du terrorisme. Pour le ministre, ce thème « nous rappelle notre fraternité » et diffuse les vraies valeurs de l’Islam. D’où la nécessité de l’expliquer aux enfants afin de construire une culture de paix.

Ibrahima BA

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.