banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Exposition « Off » : La Galerie Kemboury rend hommage à Souleymane Keita

07 Mai 2018
1455 times

La Galerie Kemboury consacre, du 3 mai au 2 juin, une exposition-hommage, « Dialogue avec la lumière », à l’artiste Souleymane Keita. Inscrite dans le « Off » de la Biennale, cette expo sera complétée par d’autres expositions intitulées « Les enfants du soleil » dans les locaux de l’hôtel Terrou-bi avec des artistes à l’image de Séa Diallo, Samba Diallo…

Il y a quatre ans disparaissait l’un des peintres les plus talentueux de sa génération. Souleymane Keita que les critiques d’art considéraient comme un maître de la peinture abstraite au Sénégal se singularisait par « son œuvre, séduisante par ses couleurs et sa matière », mais également cette association de « dessein, de couture et de collage ». Pour célébrer ce produit de l’Ecole des Beaux-arts de Dakar, la Galerie Kemboury consacre, dans le cadre de la 13ème édition de la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar, une exposition-hommage à cet artiste majeur des arts visuels sénégalais. Prévue du 3 mai au 2 juin, cette exposition intitulée « Dialogue avec la lumière » propose, a rappelé Thérèse Turpin Diatta, directrice de la Galerie, les œuvres de Souley qui sortent pour la première fois depuis son décès en 2014. « Dialogue avec la lumière », comme l’a soutenu Massamba Mbaye, commissaire d’exposition et critique d’art, permet de revenir sur le travail de Souleymane Keita qui « sur son ultime période avait une forte tendance à peindre des fonds relativement dégagés » et qui « équilibrait par la suite ses saturations de matières et de couleurs avec des fils de coton et traces de formes architecturales qui évoquent des minarets voire des coupoles ». La Galerie Kemboury complète sa programmation « Off » du Dak’Art 2018 avec les expositions « Les enfants du soleil » dans les locaux de l’hôtel Terrou-bi.

Avec les artistes Samba Diallo, Séa Diallo et des invités éthiopiens, ces expositions vont être un prétexte pour découvrir « l’oiseau » de Samba Diallo à travers son œuvre « L’envol », mettant en « suspension un oiseau majestueux tout bariolé de couleurs et de symboles africains ». Pour Massamba Mbaye, « L’envol » de Samba Diallo a une part « très » mystérieuse car l’oiseau s’échappe dans les cieux durant la nuit. « Son envol est presque mystique et il atteste de sa foi au travail. Les choses les plus abouties sont le fruit d’une réflexion ardue et soutenue dans la solitude de la nuit », souligne-t-il.

I. BA

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.