banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Biennale des arts de Dakar : Un grand moment de fête, selon Christophe Bigot

08 Mai 2018
886 times

Dans le cadre de la treizième édition de la biennale de Dakar, l’ambassadeur de France au Sénégal a organisé une réception avec la participation des artistes, des exposants, du directeur artistique du Dak’Art et du ministre de la Culture, entre autres. Lors de cette rencontre, Christophe Bigot a rappelé la contribution de son pays à ce grand rendez-vous culturel africain.

Dans le cadre culturel de la 13ème édition de la Biennale de Dakar, l’ambassadeur de France au Sénégal a organisé, dimanche à sa résidence, une réception en présence des commissaires d’exposition, des artistes et exposants, de Simon Njami, directeur artistique, et de Marième Bâ, secrétaire générale de la Biennale et même du ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly.

Face à plusieurs acteurs culturels présents dans les jardins de sa résidence, Christophe Bigot a indiqué que la Biennale est un très grand et agréable moment de fête dans la capitale sénégalaise où l’on sent l’effervescence culturelle partout. Le diplomate français confie qu’à son avis, cette « 13ème biennale est la plus de belle de toutes ». Il rappelle que la France a aussi contribué à l’organisation du Dak’Art 2018 en soutenant plusieurs expositions « Off », notamment à la galerie « Le Manège » où l’artiste exposant a réalisé son œuvre en faisant travailler une douzaine d’étudiants de l’Ecole nationale des arts de Paris et de l’Ecole nationale des arts du Sénégal. L’ambassadeur de France de poursuivre que la Biennale étant la fête de tous les arts, la médiathèque de l’Institut français participe aussi, à sa manière, à cette treizième édition. C’est ainsi que pour impliquer les enfants à cette biennale qui s’adresse à tous, l’Institut français a ouvert des exercices artistiques pour les plus jeunes.

320 expositions dans le pays

Lors de cette cérémonie, il y a eu aussi la donation et l’accrochage d’une magnifique œuvre de l’artiste Oumar Victor Diop. Il s’agit d’un  autoportrait de l’artiste inspiré par Jean Baptiste Bellay, un révolutionnaire né à Gorée et ayant contribué à l’abolition de l’esclavage, remis à l’ambassadeur Christophe Bigot. Le diplomate français a procédé également à l’inauguration de l’exposition «Waa Dakar- Dakarois » du photographe Antoine Tempé, visible sur les murs extérieurs de la résidence. Il s’agit de plusieurs photos accrochées sur les murs de la résidence et symbolisant plusieurs visages de Dakarois dans l’exercice de leur fonction ou dans leur distraction.

Le ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly, a félicité l’ambassadeur de France pour son soutien à cette biennale. Pour lui, cet appui de la France s’inscrit dans la dynamique des relations qui unissent le Sénégal et la France depuis plus de 3 siècles.  Pour le ministre de la Culture, sans expositions « Off » la biennale n’aurait pas été complète. M. Coulibaly a remercié ainsi les structures privées qui ont pris part à l’organisation des expositions « Off » qui permettent, aujourd’hui, d’avoir 320 expositions à travers tout le pays. Compte tenu de cela, le ministre trouve que cette treizième édition de la Biennale des arts est celle qui offre plus de perspectives.

Oumar KANDE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.