Print this page

Fête du livre à Saint-Louis : Moumar Guèye et Alioune Badara Bèye honorés

29 Mai 2018
944 times

Au cours de la Fête internationale du livre, empreinte de solennité, riche en sons et couleurs, qui s’est déroulée pendant trois jours au centre culturel français, les responsables et membres du Cercle des écrivains et poètes de Saint-Louis (Ceps) ont remis des diplômes aux écrivains Moumar Guèye, haut cadre des Eaux et Forêts à la retraite, et à Alioune Badara Bèye, président de l’Aes.

Le président du Cercle des écrivains et poètes de Saint-Louis (Ceps), Alioune Badara Coulibaly, a saisi cette occasion pour se réjouir de cette grande fête du livre organisée conjointement par le Ceps, la Direction du Livre et de la Lecture, l’Institut culturel français Jean Mermoz de Saint-Louis, le Centre culturel régional Abdel Kader Fall, l’ambassade de France, le ministère de la Culture et la municipalité de Saint-Louis.

Le directeur de l’Institut culturel français, Marc Monsalier, et la directrice du Centre culturel régional, Marianne Diop, ont bien pris en main ces nombreux invités venus d’horizons divers pour rendre hommage à Moumar Guèye et au parrain de cette fête, Alioune Badara Bèye.

Au nom du ministre de la Culture, le directeur du Livre et de la Lecture, Ibrahima Lô a vivement félicité les responsables du Ceps pour la qualité de l’organisation de cette grande fête de la culture dans cette ville tricentenaire. Lors de cette célébration, les Pr Banda Fall et Habib Kébé ont revisité les œuvres littéraires du parrain, passant en revue des notions très importantes du théâtre, du roman et de la poésie. Ce fut une grande fête, durant laquelle des éditeurs ont exposé des livres, animé des stands, communié avec les lecteurs dans la joie et l’allégresse. Les écrivains ont mis à profit cette fête pour animer des ateliers d’écriture, des séances de contes, de lecture publique à Saint-Louis, Gandon, Mpal et dans d’autres localités de l’arrondissement de Rao. Les lauréats des concours de poésie (pour l’élémentaire), de nouvelles (junior et senior), de contes, ont reçu des Prix, des mains des autorités administratives et municipales de Saint-Louis.

Cette grande fête de la culture a été animée avec brio par la compagnie Zoumba de Pape Samba Sow, musicien, écrivain et homme de lettres, qui fait partie aussi des hommes de culture qui font la fierté de Saint-Louis.

Mbagnick Kharachi DIAGNE

Rate this item
(0 votes)

Related items