banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Promotion du livre : Fin de la caravane de lecture et spectacles

02 Jui 2018
992 times

Ouverte le 05 mai dernier à Ross Béthio, la caravane de lecture publique et de spectacles, intitulée « La lecture en balade », a pris fin mardi, à Dakar. En sillonnant les régions de Louga, Kaffrine, Kaolack et Thiès, son objectif était de redonner goût à la lecture aux jeunes. Séances de conte, lecture spectacle et animations ont marqué la clôture au Centre culturel régional Blaise Senghor, à Dakar.

Après Ross Béthio, Louga, Kaffrine, Kaolack et Thiès, la caravane de lecture publique et de spectacles intitulée « La lecture en balade » a fait son dernier arrêt mardi, à Dakar. C’est dans la ferveur et l’effervescence que la caravane a été clôturée avec les élèves du collège Saint Pierre de Baobab, du Cem Abdoulaye Mathurin Diop, du lycée Blaise Diagne, John Kennedy qui ont pris d’assaut la salle de spectacle du Centre culturel Blaise Senghor. Ont également pris part à cette cérémonie, des enseignants, des autorités du Centre Blaise Senghor, de la Direction du livre et des artistes. Il s’agit notamment de Ibrahima Mbaye Sopé, Anne Marie d’Oliveira, Yacine Sané, Malcom’s entre autres qui ont tenu en haleine l’assistance à travers des spectacles de lecture, d’animations, des sketchs, pour inviter les jeunes à lire et leur redonner goût à la lecture.

Selon le manager général et fondateur de la Maison de l’oralité et du patrimoine Kër Leyti, Massamba Guèye, ils ont initié cette caravane de lecture publique et de spectacles en collaboration avec le Centre culturel Blaise Senghor et le Goethe Institut Sénégal pour permettre aux enfants d’avoir accès à la lecture. A l’en croire, ils ont voulu trouver une réponse à ce constat que les enfants, les jeunes ne lisent plus.

« Dès lors, nous nous sommes posé la question, est-ce qu’ils sont en contact avec le livre ; est-ce que la lecture est agréable à leurs yeux ? Et finalement, nous nous sommes dits, est-ce qu’il ne faut pas faire balader la lecture ? Au lieu de demander aux enfants de venir lire, il faut leur apporter la lecture. C’est ainsi que nous avons conçu, avec le Goethe Institut, le projet « La lecture en balade » qui rentre dans un projet global, « La Grande parole », a informé M. Guèye. Précisant que la caravane s’est déplacée à Ross Béthio, Louga, Kaffrine, Kaolack, Thiès et Dakar pour développer le goût de la lecture aux jeunes. Car, dit-il, un pays se construit sur le savoir, et le savoir est dans les livres.
Trois activités ont marqué cette caravane dans les localités précitées. Il s’agit de la prestation des artistes locaux, de la lecture par des autorités (gouverneur, maire ou encoure un chef d’établissement) de livre devant les élèves pour déclencher une stimulation. Sans compter les spectacles d’animation autour du livre et le dernier acte est l’équipement des bibliothèques en livres, encyclopédie etc.

Faire vivre le livre
Pour la clôture de la caravane de lecture publique et de spectacles, le Centre culturel régional de Blaise Senghor a été choisi par les organisateurs, parce qu’il polarise 20 établissements scolaires de Dakar. « Nous voulons faire connaître davantage à toutes ces écoles que le Centre culturel dispose d’une bibliothèque fonctionnelle et aussi leur montrer qu’il est agréable de lire à travers des spectacles d’animation autour du livre », a expliqué Massamba Guèye. D’après la directrice de la bibliothèque du Goethe Institut Sénégal, Bouya Fall, cette année en partenariat, ils ont travaillé à la vulgarisation du livre et de la lecture par ce programme innovant appelé « La Grande parole », avec comme slogan « Lire pour tous, lire partout ». Selon Mme Fall, le projet consiste à amener des lectures, spectacles aux populations au lieu d’attendre qu’elles viennent dans les salles. « C’est donc une démocratisation de l’accès aux droits culturels, pour faire vivre le livre par des prestations scéniques orales autour du livre et ainsi inciter les jeunes à beaucoup lire et leur faire comprendre que le livre est un outil important et indispensable pour une meilleure culture générale », a soutenu la directrice de la bibliothèque du Goethe Institut Sénégal.

Maguette Guèye DIEDHIOU

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.