sources vecto FR 5 page 001

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Abstention record aux législatives en France : Emmanuel Macron fait le plein à l’Assemblée

19 Jui 2017
164 times

Le président Emmanuel Macron a engrangé, hier, une majorité écrasante à l’Assemblée nationale, laminant les autres partis et obtenant toute latitude pour conduire ses réformes, dans un scrutin marqué, cependant, par une abstention sans précédent.

Selon les estimations de plusieurs instituts rendues publiques à 18H00 GMT, heure de la fermeture des bureaux de vote, le parti présidentiel La République en marche (Rem) et son allié du MoDem remportent de 355 à 425 députés sur 577, largement au-delà de la majorité absolue de 289 sièges. Inconnu il y a encore trois ans, élu à 39 ans face à des poids-lourds de la politique, le plus jeune chef d’État qu’ait connu la France a gagné son dernier pari: contrôler l’Assemblée nationale pour lancer de délicates réformes d’inspiration libérales-sociales et renforcer sa position en Europe.

Mais si le raz-de-marée est impressionnant, l’abstention, qui devrait dépasser les 56%, selon plusieurs instituts, a atteint de nouveaux records pour un scrutin législatif. Celle-ci peut s’expliquer par différents facteurs: la victoire annoncée du parti présidentiel, un long marathon électoral entamé en octobre dernier avec les primaires de la droite, un désintérêt croissant à la politique.

Le mouvement présidentiel, La République en Marche (Rem) a balayé les partis traditionnels de droite et de gauche qui structurent la vie politique française depuis des décennies.
Loin derrière, Les Républicains (droite) et leurs alliés centristes obtiennent entre 97 et 130 sièges, au-dessus de la fourchette espérée après le premier tour pour la droite, dont la campagne présidentielle avait été plombée par les affaires de leur candidat.

A gauche, le Parti socialiste, qui contrôlait la moitié de l’Assemblée sortante, s’est réduit à peau de chagrin. Seule consolation, le Ps reste de peu la principale force de gauche, avec 46 à 50 députés, devant la gauche radicale (28 à 30 sièges).

Enfin, l’extrême droite française obtiendrait entre quatre et huit sièges, contre deux en 2012, dont sa cheffe de file, Marine Le Pen, député européenne, qui entrerait pour la première fois à l’Assemblée nationale française, après une tentative ratée en 2012. Cette faible représentation sonne le glas des espoirs du Front national qui espérait profiter de la vague nationaliste en Europe mais il est sorti assommé et divisé du combat présidentiel, malgré un score historique au second tour.

AFP

Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.