banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Guinée-Bissau : L’impasse politique préoccupe l’Onu

14 Sep 2017
165 times

Le Conseil de sécurité de l’Onu s’est déclaré hier «profondément préoccupé par l’impasse politique» dans laquelle se trouve la Guinée-Bissau, l’un des pays les plus pauvres au monde et qui reste marqué par de longues périodes d’instabilité.

«Le Conseil est profondément préoccupé par l’impasse politique dans laquelle la Guinée-Bissau continue de se trouver en raison de l’incapacité de ses dirigeants politiques de trouver une solution consensuelle durable», souligne dans une déclaration le Conseil de sécurité. Il dénonce à cet égard «le fait que l’Assemblée nationale ne s’est pas réunie en session plénière depuis janvier 2016 et que quatre gouvernements successifs ne sont pas parvenus à adopter un programme de travail et un budget national». La Guinée-Bissau est un des derniers pays au monde selon le classement du Programme des Nations-Unies pour le développement (Pnud), basé sur l’indice de développement humain. Le pays a connu pendant plusieurs années des périodes d’instabilité politique et militaire marquées par des coups d’Etat et des mutineries de soldats.

«Le Conseil s’inquiète des retombées négatives que la crise politique a sur la population civile et exhorte tous les acteurs politiques à placer les intérêts du peuple bissau-guinéen au-dessus de tout», ajoute la déclaration de ses 15 membres.

Le texte demande aux dirigeants de «lancer un véritable dialogue», notamment sur une révision de la Constitution, en rappelant que les Accords de Conakry de 2016, basés sur une feuille de route de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), restent le principal cadre pour obtenir une stabilisation du pays. Des élections législatives et présidentielle sont prévues en Guinée-Bissau en 2018 et 2019.

AFP

 

Last modified on jeudi, 14 septembre 2017 14:39
Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.