banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Liban : Le Premier ministre Saad Hariri revient sur sa démission

06 Déc 2017
228 times
Liban : Le Premier ministre Saad Hariri revient sur sa démission Source photo : rfi.fr

Le Premier ministre libanais Saad Hariri est revenu, hier, sur sa démission, un mois après une annonce choc depuis l’Arabie saoudite qui avait pris de court le Liban et la communauté internationale.

Cette décision devrait apporter un peu de répit au Liban où cette démission avait fait naître la crainte d’une nouvelle période de forte instabilité politico-économique dans un pays profondément divisé entre deux axes régionaux. «Le Conseil des ministres a remercié le Premier ministre d’être revenu sur sa démission», avait, au préalable, déclaré M. Hariri, en lisant un communiqué au nom du gouvernement.

Saad Hariri s’exprimait à l’issue de la première réunion de ce cabinet depuis sa démission choc le 4 novembre à Ryad. Le dirigeant libanais avait alors invoqué l’ingérence de l’Iran et du Hezbollah dans les conflits de la région où Ryad et Téhéran s’affrontent par procuration. Depuis, les deux camps rivaux au Liban —l’un dirigé par Saad Hariri et appuyé par Ryad et l’autre mené par le Hezbollah chiite et soutenu par l’Iran— cherchaient à trouver un compromis pour éviter au pays un nouveau séisme politique. Hier, le gouvernement —auquel participent les deux camps— a réaffirmé sa volonté de «se distancier» des conflits régionaux. «Le gouvernement libanais, dans toutes ses composantes politiques, décide de se distancier de tout conflit, de toute guerre et des affaires intérieures des pays arabes», indique le communiqué lu par M. Hariri. Cette «distanciation» vise à «préserver les relations politiques et économiques du Liban avec ses frères arabes», poursuit le texte. Une telle politique était déjà prônée par ce gouvernement au moment de sa formation en 2016.

Mais, l’engagement actif, depuis des années, du Hezbollah chiite au côté du régime syrien de Bachar al-Assad et les accusations saoudiennes mettant en cause son implication dans le conflit au Yémen ont mis à mal cette politique.

(AFP)

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.