banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Afrique du Sud : Le pouvoir du Président Jacob Zuma ne tient plus qu'à un fil

11 Jan 2018
548 times

L'avenir du Président sud-africain Jacob Zuma, contraint de mettre en place une commission sur la corruption à la tête de l'Etat, n'a jamais semblé aussi précaire au sein de son parti, le Congrès national africain (Anc), menacé de perdre les élections de 2019.

En l'espace de quelques semaines, Jacob Zuma dont le second mandat présidentiel expire en 2019 a multiplié les déconvenues politiques et judiciaires, au point que les experts tablent déjà sur son départ anticipé.

Fin stratège, le Président avait misé sur l'élection, mi-décembre, de son ex-épouse, Nkosazana Dlamini-Zuma, pour le remplacer à la tête de l'Anc. Mauvais calcul. C'est le vice-président, Cyril Ramaphosa, qui avait axé sa campagne sur la lutte contre la corruption, qui l'a emportée. Le tout nouveau Comité exécutif national du parti, issu du congrès de décembre, s'est réuni pour la première fois hier, dans la ville côtière de East London (sud-est).

Officiellement, il ne débattra pas d'un départ de Jacob Zuma, a assuré le secrétaire général de l'Anc, Ace Magashule. Mais, le sujet - brûlant - devrait être sur toutes les lèvres. Il en a d'ailleurs été question, hier, au Parlement. Sur injonction de la justice, une commission a planché sur "la révision des règles" de destitution du Président. Elle doit rendre sa copie mi-février.

Selon la Constitution, le Chef de l'Etat peut démissionner, être destitué ou mis en minorité lors d'une motion de défiance. L'Anc peut aussi décider de le rappeler. Le 8 février, Jacob Zuma doit théoriquement prononcer devant le Parlement son discours annuel sur l'état de la Nation. "Je ne vois pas comment il pourrait faire ce discours", a estimé Susan Booysen. "S'il reste Président, c'est l'Anc qui ne survivra pas".

AFP

 

Last modified on jeudi, 11 janvier 2018 14:49
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.