banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Côte d'Ivoire : L’opposition dénonce une instrumentalisation de la justice

11 Avr 2018
936 times

Une coalition d'opposition ivoirienne a dénoncé,  hier, "une instrumentalisation de l'appareil judiciaire", à travers le maintien en prison d'un de ses responsables, malgré une décision de justice ayant prononcé sa relaxe.

Jean Gervais Tchéidé, vice-président de la plateforme Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS), a été interpellé le 22 mars dernier, en compagnie de 17 personnes lors d'une manifestation contre les élections sénatoriales, critiquées par l'opposition.

Ces personnes, incarcérées pour troubles à l'ordre public, ont été jugées vendredi et condamnées "à 12 jours de prison, 5 années de perte de leurs droits civiques et 3 ans d’interdiction de séjour en dehors de leur lieu de naissance".
17 personnes ont été mises en liberté, à l’exception de M. Tchéidé, au motif qu’"il est sous le coup d’un mandat d’arrêt servi depuis le 11 mars 2013". EDS "s'insurge contre cette honteuse instrumentalisation de l’appareil judiciaire pour écarter de la scène politique un opposant qu’on trouve gênant", selon un communiqué.

La coalition condamne "sans réserve cette façon d’agir qui est de nature à décrédibiliser l’appareil judiciaire qui devrait être le pilier principal de la démocratie à laquelle le peuple de Côte d’Ivoire aspire"
EDS est une coalition qui regroupe des partis politiques, des associations de la société civile et le Front populaire ivoirien (FPI), le parti de l'ex-président Laurent Gbagbo. La plateforme, qui a été particulièrement active lors des protestations contre le nouveau Sénat dont l'élection a eu lieu en mars dernier, demande surtout une nouvelle commission électorale avant tout nouveau scrutin et notamment avant la présidentielle de 2020.

AFP

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.