banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Remise en cause de l’accord sur le nucleaire iranien : Les Européens doutent de la thèse israélienne

02 Mai 2018
777 times

La France, le Royaume-Uni et l’Union européenne, tous partisans du maintien de cet accord historique, ont indiqué que les informations présentées lundi par le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, pour dénoncer l’accord ne faisaient que conforter son bien-fondé.

M. Netanyahu a fait savoir qu’il communiquerait les informations israéliennes à l’Agence internationale de l’énergie atomique (Aiea) et aux acteurs internationaux concernés. L’Aiea s’est dite prête à examiner toutes les informations pertinentes qui lui parviendraient.

En attendant, cette organisation a renvoyé aux conclusions contenues dans un de ses rapports de 2015 et selon lesquelles, contrairement à ce qu’affirme M. Netanyahu, elle n’a «aucune indication crédible d’activités en Iran liées au développement d’un engin nucléaire après 2009». M. Netanyahu a défendu ses propos, hier, sur la chaîne américaine CNN : «Personne n’était mieux renseigné qu’Israël sur l’Iran». «Personne ne cherche» la confrontation armée avec l’Iran, a-t-il toutefois temporisé. Le président américain Donald Trump, principal allié d’Israël, a donné aux Européens jusqu’au 12 mai pour trouver un nouveau texte qui remédierait aux «terribles lacunes» de l’accord 2015, faute de quoi les Etats-Unis s’en retireront.

Mais à l’approche de cette échéance, la déclaration de M. Netanyahu ne semble guère avoir fait bouger les lignes. Elle montre «vraiment que j’ai raison à 100%», a dit le président Trump, qui a déjà maintes fois promis de «déchirer» l’accord, censé garantir le caractère civil du nucléaire iranien. L’Iran, qui a toujours démenti chercher à se doter de l’arme nucléaire, a, de son côté, déclaré M. Netanyahu était «un menteur invétéré».    

AFP

Last modified on jeudi, 03 mai 2018 09:48
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.