banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Dossier du nuclèaire : L’Iran donne 60 jours aux Européens pour donner des garanties

14 Mai 2018
492 times

Les pays européens ont 60 jours pour donner des "garanties" afin d'assurer les intérêts de l'Iran dans le cadre de l'accord nucléaire après la sortie des Etats-Unis, a déclaré un responsable iranien, selon le site du Parlement.

"Les Européens ont entre 45 et 60 jours pour donner les garanties nécessaires pour assurer les intérêts de l'Iran et compenser les dommages causés par la sortie des Etats-Unis", a déclaré Abbas Araghchi, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, lors d'une réunion de la commission des Affaires étrangères du Parlement, selon le porte-parole de cette commission, Seyyed Hossein Naghavi Hosseini. "Si les Européens ne donnent pas de garanties, il reviendra aux responsables du pays de prendre les décisions nécessaires", a-t-il ajouté dans ces propos rapportés sur le site du Parlement.
C'est la première fois qu'un tel délai est évoqué.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a entamé, hier, à Pékin, une tournée diplomatique marathon. Il espère décrocher "un cadre futur clair" pour l'accord nucléaire après le retrait fracassant des Etats-Unis, mais réclame aux Européens des "garanties" sur la préservation des intérêts de Téhéran.
M. Zarif se rendra ensuite à Moscou, puis à Bruxelles où il rencontrera ses homologues français, allemand et britannique. Il aura alors fait le tour des cinq puissances qui, outre les Etats-Unis, avaient signé, avec l'Iran, le texte de 2015.
Le ministre iranien a semblé afficher un optimisme prudent quant aux possibilités de sauver cet accord historique qui prévoyait une levée des sanctions visant son pays en contrepartie de l'engagement de la République islamique à ne pas se doter de l'arme nucléaire.

La tournée de M. Zarif a commencé alors que les responsables conservateurs ont critiqué la position du gouvernement, soulignant que l'Iran ne pouvait pas faire confiance aux Européens, comme l'avait affirmé, mercredi, le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei.

AFP

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.